Les bons v½ux d'Ecolo

18/12/13 à 14:27 - Mise à jour à 14:27

Source: Le Vif

"A la Chambre, il y en a qui votent et rentrent vite chez eux, qui font leurs cartes de voeux en audience ou qui viennent lire péniblement la note rédigée par leurs collègues", s'exclame le député fédéral Georges Gilkinet.

Les bons v½ux d'Ecolo

© IMAGEGLOBE

"Moi, je ne suis pas un député presse-bouton. Je ne suis pas parlementaire pour me taire. Je ne viens pas comme un fonctionnaire." Premiers à avoir dévoilé leurs candidats, les Verts s'en donnent à coeur joie sur le ton du "Nous, au moins... Gilkinet s'en prend au fédéral et à son manque de vision pour "un vrai projet de société". Le membre de l'opposition aime les ministres qui se mouillent, comme ses collègues wallons Philippe Henry et Jean-Marc Nollet avec leur fameuse carte éolienne, dont l'abandon n'est pas "une reculade" mais une "écoute des citoyens". Des ministres qu'il préfère donc à "ceux qui font de petits projets pour contenter les gens aujourd'hui, en léguant des dettes pour le futur" : "Nous, nous préparons demain !"

So.M.

Nos partenaires