Les Boliviens ont commencé à voter pour ou contre un quatrième mandat d'Evo Morales

21/02/16 à 14:17 - Mise à jour à 14:17

Source: Belga

(Belga) Les Boliviens ont commencé à voter dimanche pour décider s'ils autorisent Evo Morales à briguer un quatrième mandat présidentiel jusqu'en 2025, un référendum sous tension après la mort de six personnes lors du saccage d'une mairie d'opposition et sur fond d'accusations de corruption. Plus de six millions de Boliviens sont inscrits sur les listes électorales.

Les Boliviens ont commencé à voter pour ou contre un quatrième mandat d'Evo Morales

Les Boliviens ont commencé à voter pour ou contre un quatrième mandat d'Evo Morales © BELGA

Jusqu'à la semaine dernière, les partisans de la réforme de la Constitution pour permettre au plus ancien président en exercice d'Amérique latine de briguer un nouveau mandat en 2019 étaient à égalité avec les opposants. Mais les accusations qui le visent commencent à changer la donne. Dans les derniers sondages, les tenants du non (47%) devançaient largement ceux du oui (27%). Si ce scénario devait se confirmer, il s'agirait de sa première défaite depuis son arrivée au pouvoir il y a dix ans, même si son parti, le Mouvement vers le socialisme (MAS), a déjà subi quelques revers lors des élections municipales de 2015. Morales, 56 ans et premier président amérindien de Bolivie, est éclaboussé par un scandale de trafic d'influence supposé en faveur de son ex-compagne, Gabriela Zapata, qui, à 28 ans, est une dirigeante de l'entreprise chinoise CAMC qui a signé des contrats avec le gouvernement pour 516 millions d'euros. Plusieurs enquêtes sont en cours. (Belga)

Nos partenaires