Les Belges volent 159 millions d'euros de cadeaux de Noël

03/12/10 à 08:05 - Mise à jour à 08:04

Source: Le Vif

La criminalité atteint un pic dans les commerces lors de la période des achats de Noël. Pour 2010, les Belges devraient voler pour 159 millions d'euros dans les magasins, selon une enquête de Checkpoint Systems Inc. Comeos, le porte parole du commerce et des services en Belgique, a demandé aux bourgmestres et aux chefs de corps de prendre des mesures durant les fêtes pour protéger les commerçants et leurs clients.

Les Belges volent 159 millions d'euros de cadeaux de Noël

© BELGA

Afin de protéger les commerçants et leurs clients de manière optimale, Comeos (ex-Fedis), a demandé aux bourgmestres et chefs de corps de prendre des mesures durant les fêtes de fin d'année et la période des soldes.

"Nous sommes conscients que nous ne pouvons exiger la présence d'un combi de police près de chaque magasin", affirme Dominique Michel, administrateur délégué de Comeos. "Mais un renforcement de la présence policière permettrait déjà de dissuader les malfaiteurs. L'an passé, nous avions émis cette requête pour la première fois, et nous avions reçu de nombreuses réactions positives de la part des bourgmestres".

L'application d'une politique stricte est la seule solution permettant de réduire le nombre de vols en magasin, selon Comeos.

159 millions d'euros volés

Ces 159 millions d'euros volés dans des magasins belges et luxembourgeois sont en hausse de 3,2% par rapport à Noël 2009. La criminalité de Noël coûtera cette année 15 euros de plus au consommateur belge pour ses cadeaux de Noël. "Le vol de cadeaux de Noël atteindra 159 millions d'euros : 98 millions d'euros de pertes résultant du vol à l'étalage, 50,5 millions d'euros à cause du vol perpétré par le personnel et 10,5 millions d'euros en raison des dommages provoqués par les fournisseurs", selon Checkpoint Systems.

Le profil du voleur de Noël : un jeune homme d'environ 25 ans. Plus de la moitié des vols commis pendant la période de Noël sont en effet l'oeuvre d'hommes (52 %). Les voleuses à l'étalage, quant à elles, subtilisent davantage des articles plus chers.

Pendant les fêtes, le montant d'un vol à l'étalage est de 103,25 euros en moyenne. Le top des produits volés durant la période de Noël : l'alcool, les vêtements féminins, les accessoires de mode, les parfums ou encore les coffrets cadeaux.

Deux Belges sur trois dépenseront autant qu'avant la crise

Par ailleurs, deux Belges sur trois dépenseront autant pour leurs cadeaux de Noël 2010 qu'avant la crise. Quinze pc d'entre-eux dépenseront même plus d'argent, selon une enquête de GfK menée dans 16 pays dont la Belgique et auprès de 1.000 personnes par pays. Un Belge sur 3 (33%) dépense entre 100 et 250 euros en cadeaux de Noël, presque 1 sur 4 (23%) même plus que 250 euros. Un Belge sur 7 (15%) n'achète pas de cadeaux.

Les plus radins d'Europe sont les Néerlandais: 34% des Bataves n'achèteront rien. Les plus généreux sont les Britanniques (47%) et les Suédois (50%) où un sur deux dépense environs 250 euros ou plus en cadeaux de Noël.

Les Belges sont les champions européens pour trouver la surprise idéale dans des boutiques ou des magasins spécialisés avec plus de un sur trois (36%) tandis que pour le reste de l'Europe ce chiffre n'atteint que 23%.

Globalement, les Belges donnent de l'argent comme cadeau, des
vêtements ou accessoires (25%), des livres (16%), produits de beauté et jouets (15%) etc... Les objets électroniques tels iPad, iPod, jeux, dvd ont aussi la cote à Noël.

LeVif.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires