Les Belges s'arrêtent pour se reposer quand ils partent en vacances mais pas assez tôt

17/06/16 à 05:45 - Mise à jour à 05:45

Source: Belga

(Belga) Plus de huit Belges sur 10 s'arrêtent en chemin pour se reposer lorsqu'ils partent en vacances, ressort-il d'une étude de la fondation Vinci Autoroutes menée dans 11 pays européens, indique l'Institut belge de la sécurité routière (IBSR) vendredi. Les Belges sont donc bons élèves mais perdent des points car ils ne se reposent pas assez tôt: leur pause n'intervient qu'après 2h54 de route alors qu'il est conseillé de s'arrêter toutes les deux heures.

Les Belges s'arrêtent pour se reposer quand ils partent en vacances mais pas assez tôt

Les Belges s'arrêtent pour se reposer quand ils partent en vacances mais pas assez tôt © BELGA

Quelque 81% des Belges se couchent plus tard ou se lèvent plus tôt qu'à leur habitude lorsqu'ils partent en vacances. C'est plus qu'aux Pays-Bas (71%) et qu'en Allemagne (78%). Toutefois, ils sont 82% à effectuer des pauses lors de leur trajet contre 56% en moyenne dans les autres pays européens, ce qui place la Belgique parmi les bons élèves. "C'est indéniablement un bon point puisqu'en juillet et en août, la fatigue est responsable d'un accident sur trois sur les autoroutes françaises", précise l'IBSR. Un point négatif est tout de même noté: le Belge s'arrête trop tard, après 2h54 de route. Les Néerlandais et les Français s'arrêtent légèrement plus tôt (après 2h48) tandis que les Allemands roulent quasiment une heure de plus et s'arrêtent après 3h42 de trajet. Par ailleurs, un accident sur cinq sur les autoroutes françaises durant les vacances d'été est dû à un sous-gonflage des pneus. "Quand votre véhicule est chargé, il vaut mieux augmenter légèrement la pression des pneus par rapport au gonflage habituel", conseille l'IBSR. (Belga)

Nos partenaires