"Les Belges préfèrent dépenser leur argent sur des sites étrangers"

06/03/18 à 15:36 - Mise à jour à 08/03/18 à 15:08

Source: De Morgen

Selon les chiffres de l'Office européen des statistiques Eurostat, relayés par le quotidien De Morgen, la vente au détail en Belgique recule alors qu'elle grimpe dans l'Union européenne. La cause : le consommateur belge préfère dépenser son argent dans les webshops étrangers plutôt que chez les commerçants locaux.

"Les Belges préfèrent dépenser leur argent sur des sites étrangers"

© BELGA

La Belgique et l'Estonie sont les seuls pays de l'UE où la vente au détail recule. Même si la baisse de ventes ne s'élève qu'à 0,2% par rapport à l'an dernier, l'évolution est inquiétante d'autant que la France enregistre une hausse de 6,3% et que la Roumanie progresse même de 11%.

Interrogé par De Morgen, Mien Gillis de l'organisation patronale flamande Unizo met en cause les webshops étrangers qui s'emparent de plus en plus du marché belge. "Nous faisons plus de la moitié de nos achats en ligne dans les webshops étrangers. Tant les grandes chaînes commerciales que les petits sont touchés", déplore-t-elle. Aussi Unizo tente-t-elle de sensibiliser les Belges au prix que coûtent ces achats en ligne à l'économie belge.

Les cinq plateformes en ligne les plus plébiscités par les Belges, le géant américain Amazon en tête, viennent tous de l'étranger. Vente Exclusive, la plateforme de vente belge occupe la sixième position.

Pour Gino Van Ossel, professeur à la Vlerick Business School, les ventes sur internet font effectivement du tort aux commerçants belges, mais la crise économique joue également un rôle. Il explique au Morgen que beaucoup de pays de l'UE ont beaucoup plus souffert de la crise économique que la Belgique, et que s'ils enregistrent une forte croissance, "c'est parce qu'ils viennent de plus loin que nous".

En savoir plus sur:

Nos partenaires