Les Belges pas plus absents qu'à l'accoutumée lors des matches des Diables Rouges

07/06/18 à 10:03 - Mise à jour à 10:05

Source: Belga

(Belga) Les travailleurs belges ne s'absentent pas plus que d'habitude lorsque les Diables Rouges jouent lors d'un grand tournoi international de football comme une coupe du monde ou un championnat d'Europe. C'est en tous les cas la conclusion d'Acerta après son examen des données relatives à l'absentéisme aux alentours de l'Euro 2016. Un tel événement ne doit d'ailleurs pas forcément tourner uniquement autour des choses à ne pas faire mais peut tout aussi bien cacher une opportunité telle que du team building ou une fête du personnel, estime le groupe de services RH.

Les travailleurs ne se sont ainsi pas absentés massivement du travail en juin et juillet 2016. Les matchs se déroulaient en effet systématiquement le soir, en dehors des heures de travail habituelles. Acerta s'est donc également penché sur les absences des lendemains de match, en comparant le nombre de jours de vacances accordés sur les jours en question en 2016 et ceux accordés sur les jours de semaine correspondants en 2015 et 2017. Il n'y a, semble-t-il, pas eu davantage d'absences. Le groupe RH a aussi examiné les périodes de maladie d'un jour. L'augmentation de ce type d'absences ne s'est pas non plus révélée significative et il n'y a, en outre, eu aucune différence entre hommes et femmes. Contrairement au dernier Euro ou au Mondial 2014, certains matches se dérouleront cette fois bien pendant les heures de travail, fait encore remarquer Acerta, qui invite les entreprises à conclure de bons accords avec les travailleurs. L'entreprise suggère ainsi de profiter de l'événement pour organiser des activités de team building ou une fête du personnel. (Belga)

Nos partenaires