Les Belges gagnent 3 000 euros brut/mois

17/11/10 à 17:10 - Mise à jour à 17:10

Source: Le Vif

Ils sont 63 193 à avoir répondu à l'enquête sur les salaires réalisée par le site d'offres d'emploi Références et l'université de Leuven (KU-L). Résultat, le Belge gagne plus.

Les Belges gagnent 3 000 euros brut/mois

© Thinkstock

3 004 euros brut par mois en moyenne, cela représente une augmentation de 100 euros par rapport à la dernière enquête réalisée en 2008. Il faut cependant temporiser ce résultat puisque selon l'enquête, en général les salaires on très peu évolué en deux ans. Seuls les ingénieurs civils et industriels, profiles très recherchés, ont vu leurs salaires s'améliorer.

Autre constatation, les employés les mieux payés proviennent de l'Union européenne, de l'Otan et des entreprises chimiques et pharmaceutiques.

Au sein des entreprises, les départements qui paient le mieux sont le service juridique et la recherche et le développement. Les salaires les plus bas se situent dans les départements de la logistique et de l'administration.

Un diplôme = un meilleur salaire

En 2010, un jeune universitaire qui commence sa carrière a gagné en moyenne un salaire brut de 2 348 euros.

Un diplôme reste iindispensable pour avoir un gros salaire : un universitaire gagne à peu près deux fois plus qu'une personne sans diplôme. Les salaires obtenus par les titulaires de Master d'une haute école sont inférieurs de 10% environ à ceux d'un Master d'une université.

28,6 jours de congé

C'est en moyenne le nombre de jours auxquels le travailleur a droit chaque année. Un peu plus de la moitié des travailleurs peut les prendre librement pendant toute l'année. En revanche, 8% se voient imposer leurs périodes de vacances.

Où gagne-t-on le plus ? C'est à Bruxelles que les salaires sont les plus élevés et dans la province de Luxembourg que les salaires moyens sont les plus bas.

Les professions survalorisées

Selon les résultats de l'enquête, les footballeurs, les politiques, les notaires et les évêques sont trop payés. Du côté des patrons de PME, les participants sont d'avis qu'ils méritent ce qu'ils gagnent.

Les professions sous-valorisées

Les participants à l'enquête estiment que les métiers d'agriculteur, de mère d'accueil et de personnel soignant dans les maisons de repos sont les professions les plus sous-valorisées sur le plan salarial.

Le Belge souhaite par ailleurs que la différence entre le plus haut salaire et le plus bas ne soit pas trop importante.

Le Vif.be

En savoir plus sur:

Nos partenaires