Les Belges ambivalents par rapport à l'énergie nucléaire

13/09/13 à 14:45 - Mise à jour à 14:45

Source: Le Vif

Près de 6 Belges sur 10 se déclarent d'accord avec la décision du gouvernement fédéral de sortir du nucléaire d'ici à 2025.

Les Belges ambivalents par rapport à l'énergie nucléaire

© BELGA - JORGE DIRKX

54% trouvent pourtant que la production d'énergie nucléaire en Belgique présente plus d'avantages que d'inconvénients, et 68% pensent qu'il sera assez voire très difficile de développer des sources d'énergie alternatives suffisantes en cas de disparition des centrales. C'est ce qui ressort vendredi d'un sondage réalisé durant l'été 2013 pour le Forum nucléaire, association rassemblant des professionnels du secteur.

Le sondage montre des attitudes très ambivalentes de la part des citoyens belges. S'ils sont majoritairement d'accord avec la décision fédérale de fermer progressivement toutes les centrales nucléaires, il sont pourtant 65% à dire qu'ils sont, à titre personnel, favorables au maintien de la production d'électricité par ces centrales. Cette part de population est même en nette augmentation par rapport à 2011 (58%), et plus particulièrement chez les Wallons.

Dans le même temps, la proportion de personnes estimant que la production d'énergie nucléaire en Belgique présente plus d'inconvénients que d'avantages se maintient: 36% en Flandre (contre 34% en 2011) et 34% en Wallonie. Les répondants sont globalement assez d'accord sur le fait que la part des centrales nucléaires dans l'électricité belge doit diminuer (58%), mais craignent une hausse des prix (69%) et un risque accru de black-out (64%) en cas d'arrêt total. Sept Belges sur 10 indiquent toutefois qu'ils se trouvent peu ou mal informés sur l'énergie nucléaire.

"Nous voyons bien au travers de ces résultats que le débat sur le mix énergétique belge est loin d'être clos", affirme Marielle Rogie, porte-parole du Forum nucléaire. "Les Belges semblent approuver la fermeture des centrales, et pourtant ils se montrent prêts à changer d'avis si cet événement peut les toucher concrètement, via par exemple le prix de l'électricité ou la possibilité de black-out. Nous notons également que beaucoup de personnes s'estiment trop peu informées sur le sujet."

Le Forum nucléaire compte saisir la balle au bond, et prépare actuellement une campagne d'information "centrée sur les multiples applications de la technologie nucléaire" (en-dehors donc de la production d'électricité).

A la question "dans quelle mesure vous fiez-vous à chacun de ces organes pour vous fournir des informations correctes et objectives?", 52% des répondants ont déclaré avoir confiance dans le Forum nucléaire à ce sujet. Ils sont pourtant 52% également à n'avoir que "peu confiance" ou "absolument pas confiance" en l'industrie nucléaire et les exploitants des centrales... ceux-là même qui cotisent au Forum nucléaire et en sont les membres.

Le nucléaire fournit actuellement plus de la moitié (55%) de l'électricité consommée par les ménages belges. En-dehors des centrales, la technologie nucléaire est également utilisée dans le secteur médical ou encore pour traiter des aliments par irradiation. C'est la 3ème fois, après 2010 et 2011, qu'un tel sondage se penche sur la popularité du secteur nucléaire auprès de la population belge.

Ce sondage a été réalisé par TNS Media sur commande du Forum nucléaire sur un échantillon aléatoire de 1.000 personnes.

En savoir plus sur:

Nos partenaires