Les Belges achètent de plus en plus en ligne, mais pas assez avec leurs appareils mobiles

09/06/16 à 11:53 - Mise à jour à 11:53

Source: Belga

(Belga) Les Belges achètent plus souvent en ligne et dépensent davantage mais leur nombre se stabilise et ils n'utilisent pas assez leurs appareils mobiles pour leurs achats alors que le potentiel de croissance en la matière est important, ressort-il jeudi de l'analyse annuelle du comportement d'achat des consommateurs réalisée par Comeos, la fédération du commerce et des services.

Plus de 7 millions de Belges (64% de la population) ont effectué des achats en ligne l'année dernière. Un chiffre stable par rapport à l'an passé pour la première fois depuis plusieurs années. Parmi eux, 35% font au moins un achat par mois et la dépense moyenne a augmenté d'un tiers, à 2.388 euros. "Ce constat peut s'expliquer notamment par le lockdown de Bruxelles du mois de novembre, qui est tombé en pleine période d'achats pour les fêtes de fin d'année. Les gens étaient coincés chez eux et se sont rabattus sur internet", explique Dominique Michel, le CEO de Comeos. Les chiffres en matière de commerce mobile n'ont cependant pas évolué entre l'année passée et aujourd'hui: les clients sont toujours 21% à utiliser leur smartphone ou tablette pour leurs achats. Selon les consommateurs, les principaux obstacles sont la taille des écrans (51%), le manque de confiance (41%) et les problèmes de paiement (37%). Un constat que partage Comeos, qui pointe également l'absence d'une solution de paiement qui s'impose véritablement sur le marché et l'absence de réseaux wifi accessibles partout. "Nous sommes très en retard sur le commerce mobile, nous suivons en la matière et ne montrons pas la voie à suivre. Les grandes évolutions viennent de l'étranger et pas de chez nous. On traîne, on a peur et on attend. Et nous risquons de louper le train du retour financier du développement en Belgique de nouvelles applications et de services dans le secteur", prévient Dominique Michel. (Belga)

Nos partenaires