Les banques face à un surcroît de travail face à l'annonce de la hausse des taux hypothécaires

13/05/15 à 18:24 - Mise à jour à 18:24

Source: Belga

De nombreux propriétaires veulent consulter leur banque pour continuer à profiter de taux bas, après les informations parues dans les médias durant la semaine passée sur une remontée des taux des crédits hypothécaires.

Les banques face à un surcroît de travail face à l'annonce de la hausse des taux hypothécaires

Image d'illustration. © istock

Trente à cinquante pour cent de rendez-vous en plus par jour ont ainsi été fixés via le site Immotheker.be. Au milieu de la semaine dernière, plusieurs banques ont fait savoir qu'elles allaient relever les taux des crédits hypothécaires, pour la première fois depuis longtemps. Les prêts à long terme sont les plus concernés.

La politique de la Banque centrale européenne a fait monter le taux des obligations d'Etat, ce qui se ressent au niveau des taux des crédits hypothécaires. L'annonce est survenue après une longue période de baisse.

De nombreux propriétaires ont déjà franchi la porte de leur banque pour un refinancement, mais d'autres ont préféré se montrer plus patients. "Notre site connait un trafic important depuis le début de l'année, mais cette semaine, les visites ont enregistré une hausse de 30 à 50%", précise John Romain de chez Immotheker.

Pourtant, il n'y a pas d'indication directe d'une hausse généralisée. BNP Paribas ne compte ainsi pas relever ses taux à court terme, contrairement à Axa qui le fera vendredi. KBC calcule son taux sur base quotidienne depuis un an, en raison de la forte volatilité. "Depuis début avril, les taux les plus courants ont progressé de 0,40%", précise le porte-parole Stef Leunens. "Mais lundi et mardi, ils étaient à nouveau en baisse." KBC applique un taux sans ristourne à 20 ans de 2,86%, pour 3,41% chez Belfius, soit 0,26% de plus qu'il y a deux semaines.

Nos partenaires