Les attractions touristiques se maintiennent en Wallonie

01/08/16 à 15:34 - Mise à jour à 15:34

Source: Belga

(Belga) Le mois de juillet est satisfaisant d'un point de vue touristique en Wallonie, selon Michel Vankeerberghen, président de l'association professionnelle des attractions touristiques en Wallonie et à Bruxelles. "On est dans une situation de statu quo ou de légère diminution par rapport à 2015", une année exceptionnelle grâce à la météo. Au contraire de Bruxelles, la menace terroriste n'a pas vraiment pesé sur la fréquentation. C'est plutôt le temps qui a été déterminant.

Les attractions touristiques se maintiennent en Wallonie

Les attractions touristiques se maintiennent en Wallonie © BELGA

"Quand on prend l'ensemble des attractions, la situation est proche du statu quo", explique Michel Vankeerberghen. C'est le temps qui a déterminé leur fréquentation. Dans l'Horeca aussi, la météo a été primordiale, souligne Thierry Neyens, président de la Fédération Horeca Wallonie. "Selon qu'il fasse beau ou qu'il pleuve, les établissements se remplissent ou les touristes fuient". Certaines attractions ont toutefois profité des pluies du début des vacances estivales. "Les 15 premiers jours du mois ont été plus favorables aux attractions indoor telles que les musées, qui ont réalisé un meilleur bilan qu'en 2015", explique Michel Vankeerberghen. Le secteur nautique, touché l'an passé par la sécheresse, réalise également de meilleurs résultats. Plus encore qu'à Bruxelles, les touristes en Wallonie étaient surtout des Belges, "restés au pays". Ce phénomène existe depuis la crise financière de 2008 mais aussi depuis l'amplification de la menace terroriste au Maghreb, qui dissuade certains vacanciers d'y partir. Il permet de compenser la baisse de fréquentation des touristes étrangers observée cette année. Ces tendances relèvent d'un sondage effectué par l'association auprès de 220 attractions wallonnes. En 2015, ces dernières avaient attiré huit millions de visiteurs sur l'ensemble de l'année. Les chiffres officiels de fréquentation touristique en Wallonie en juillet ne seront disponibles qu'à la fin de l'été, indique l'Observatoire wallon du tourisme. "Habituellement, nous faisions un bilan fin juillet mais cette année, le ministre (René Collin, ndlr) nous a demandé de ne faire qu'un seul bilan global à la fin de l'été." (Belga)

Nos partenaires