Les Antilles françaises en vigilance jaune cyclone à l'approche de la tempête Maria

17/09/17 à 19:08 - Mise à jour à 19:09

Source: Belga

(Belga) L'île française de la Guadeloupe ainsi que Saint-Martin et Saint-Barthélémy, deux îles déjà ravagées par l'ouragan Irma, ont été placées en vigilance jaune cyclone par Météo France dimanche, à l'approche de la "tempête tropicale forte" Maria qui doit prochainement devenir un ouragan.

Dimanche matin, le centre de Maria se trouvait à environ 800 km de la Guadeloupe, se dirigeant droit vers l'archipel. Les établissements scolaires resteront fermés lundi en Guadeloupe, "par mesure de précaution" et "ce jusqu'à nouvel ordre", ont annoncé les autorités. Selon Météo France, Maria s'intensifie en s'approchant de l'arc antillais. Le centre du système est prévu à proximité immédiate de la Guadeloupe en seconde partie de nuit de lundi à mardi. Maria serait alors au stade d'ouragan de catégorie 2. Météo France précise que les incertitudes sur la trajectoire et l'intensité finale restent importantes et ne permettent pas à cette heure de préciser les impacts sur la Guadeloupe. "Maria ne sera pas un ouragan majeur et ses impacts n'auront rien à voir avec ce qu'a provoqué Hugo voici 28 ans sur la Guadeloupe", ajoute cependant Météo France, en référence à l'ouragan qui avait fait plus d'une dizaine de morts et 30.000 sinistrés en 1989. Une mer forte provoquant "des déferlements très violents en particulier sur le sud de l'archipel" et des rafales "de l'ordre de 150 km/h" sont attendues "au plus fort de l'épisode", à partir de la nuit de lundi à mardi. Concernant les îles franco-néerlandaises Saint-Martin et française Saint-Barthélemy, dévastées il y a une dizaine de jours par l'ouragan Irma, "le scénario le plus probable est un passage de Maria à un stade d'ouragan de catégorie 3 à une distance d'environ 150 km de Saint-Martin et Saint-Barthélemy. On ne peut cependant exclure totalement un passage plus près, à 100 km ou moins", selon Météo France. (Belga)

Nos partenaires