Les adieux à Jean-Luc Dehaene

23/05/14 à 11:18 - Mise à jour à 11:18

Source: Le Vif

Les funérailles de l'ancien premier ministre Jean-Luc Dehaene ont lieu ce vendredi à Vilvoorde. En tant que ministre d'État, Dehaene a droit à des funérailles d'état.

Les adieux à Jean-Luc Dehaene

© Belga

Depuis le décès de Léopold Ier en 1865, la Belgique a connu treize funérailles d'état. Jean-Luc Dehaene est donc le quatorzième sur la liste, même si sa famille a opté pour une version plus sobre. Contrairement à la tradition, il n'y aura ni honneurs militaires, ni Brabançonne. En revanche, le cercueil sera recouvert du drapeau tricolore.

Le roi Philippe, qui a rendu hommage à la dépouille plus tôt dans la semaine, n'assistera pas à la cérémonie. Comme le veut la tradition, il se fera représenter.

Entre-temps plusieurs invités sont arrivés sur les lieux. Ainsi, le ministre d'État Willy Claes (sp.a) a déclaré "Après Martens et Chabert, Dehaene, on commence à se sentir seul". L'archevêque de Belgique, André Léonard, le président du PS Paul Magnette, le premier ministre Elio Di Rupo, la ministre de l'Intérieur Joëlle Milquet, le ministre des Affaires étrangères Didier Reynders et la libérale flamande Maggie De Block sont également entrés dans l'église.

De nombreux politiques du CD&V assistent également à la cérémonie: le président du conseil européen Herman Van Rompuy et son épouse, le ministre-président flamand Kris Peeters, le vice-premier ministre Pieter De Crem, Hilde Crevits et la tête de liste européenne Marianne Thyssen. Les anciens premiers ministres italien et néerlandais, Mario Monti et Wim Kok, ont aussi fait le déplacement.

EE/SD/CB

En savoir plus sur:

Nos partenaires