Léopold Storme aurait-il consommé un puissant hallucinogène ?

15/10/10 à 16:21 - Mise à jour à 16:21

Source: Le Vif

L'un des experts psychiatres mandatés par la partie civile a évoqué, vendredi, devant la cour d'assises de Bruxelles, une probable consommation de Salvia, le plus puissant hallucinogène naturel, par Léopold Storme juste avant les faits. L'expert s'est basé sur des notes ne figurant pas au dossier. Il a surpris toutes les parties, y compris celle qui l'avait mandaté.

Léopold Storme aurait-il consommé un puissant hallucinogène ?

© Belga

Selon le Dr Fernand Goffioul, il est très possible que l'accusé ait été dans un état de conscience modifiée lors des faits après la prise de drogue Salvia qu'il avait achetée à Sluis la veille. Le psychiatre a donc amené l'hypothèse d'un "trou noir" au moment précis des faits chez Léopold Storme, accusé des meurtres de ses parents et de sa soeur.

Selon cet expert, la période des faits, entre 17h18 et 18h55 le samedi 16 juin 2007, correspond à la durée des effets de la drogue Salvia, qui sont rapides et brefs. Cela supposerait que l'accusé ait pris cette substance en sortant du train qui le ramenait d'Ostende à Bruxelles.

Après cette hypothétique prise de drogue, l'accusé se serait trouvé dans un état mental modifié analogue au rêve. "On flotte mais on reste attaché au réel, avec des moments d'inconscience", a rapporté le médecin.

La présidente de la cour, Karin Gérard, a toutefois rappelé que l'accusé avait affirmé ne pas avoir touché à ce type de drogue et que la boîte achetée avait été retrouvée intacte.

La prise de Salvia permettrait d'expliquer les mensonges de l'accusé qui a livré plusieurs versions des faits. Interrogé au sujet de ces dernières, Léopold Storme aurait dit au psychiatre Goffioul qu'il aurait déclaré "n'importe quoi" car il ne savait pas répondre aux questions du qui, quand, comment et pourquoi. Il aurait ainsi tenté de combler les vides. L'accusé n'a pas confirmé ces propos à l'audience.

L'amnésie est l'une des caractéristiques principales de l'action du Salvia, a relevé Fernand Goffioul. Léopold Storme a déclaré avoir perdu connaissance après avoir reçu un coup sur la tempe. Aucune trace de coup n'avait été constatée. Ce moment d'inconscience aurait été provoqué par cette drogue, selon l'hypothèse du psychiatre.

La substance Salvia est un produit réputé euphorique utilisé par ailleurs pour réduire les dépendances à certaines drogues. Léopold Storme aurait eu l'intention de mettre un terme à sa consommation de drogue, selon le Dr Goffioul.

Le Salvia est considéré comme dangereux pour certains sujets, surtout ceux diagnostiqués "borderline", comme Léopold Storme, a ajouté le Dr Goffioul. Pour ce dernier, l'accusé était lors des faits temporairement dans un état similaire à celui de la psychose mais on ne peut le diagnostiquer pour autant "psychotique", n'étant atteint d'une malade psychiatrique. L'hypothèse d'un état de conscience modifiée par la drogue Salvia apparaît dès lors, pour cet expert, comme la seule cohérente.

Le collège de psychiatres mandaté par la juge d'instruction estime pour sa part qu'un produit ne peut expliquer à lui seul les faits, tous les consommateurs de Salvia ne passant à l'acte.

Le Vif.be, avec Belga

Nos partenaires