Le vol MH17 et les relations avec l'Ukraine et la Russie au menu des dirigeants européens

19/10/16 à 17:53 - Mise à jour à 17:55

Source: Belga

(Belga) Les relations avec la Russie et avec l'Ukraine seront abordées jeudi soir lors du sommet des chefs d'Etat et de gouvernement des 28 Etats membres de l'UE à Bruxelles.

Le Premier ministre néerlandais Mark Rutte doit, lors du dîner jeudi soir, faire une intervention sur le rapport d'enquête d'une équipe internationale à propos de l'explosion du vol MH17 de la Malaysia Airlines, le 17 juillet 2014, qui avait fait 298 victimes, essentiellement néerlandaises. Le rapport, publié le 28 septembre dernier, affirme que le missile qui a détruit l'avion avait été amené de Russie en territoire pro-russe ukrainien. Le Premier ministre devrait également expliquer les conséquences que ce rapport d'enquête aura sur la mise en oeuvre de l'accord d'association avec l'Ukraine, signé en 2014 mais que les Pays-Bas n'ont pas encore ratifié. La ratification a de plus été rendue un peu plus difficile par le référendum, organisé le 6 avril dernier, qui a amené les Néerlandais à se prononcer à 60% contre cet accord. Les partenaires européens espèrent que le Premier ministre néerlandais viendra avec des solutions à ce problème, mais le risque d'impasse est grand, confiait-on de source diplomatique. L'accord d'association pourrait être suspendu, faute d'unanimité autour de la table des 28. Les dirigeants européens discuteront aussi de leurs relations avec la Russie. Ils devraient rallier la position exprimée mardi par les ministres des Affaires étrangères réunis à Luxembourg. La Belgique est favorable au maintien du dialogue avec les Russes, mais elle appelle à cesser les bombardements. Quant à d'éventuelles nouvelles sanctions, elles ne sont pas encore à l'ordre du jour, les sanctions actuelles faisant elles-mêmes déjà l'objet d'un débat. (Belga)

Nos partenaires