Le Vlaams Belang mène "une campagne xénophobe et raciste"

19/07/12 à 22:07 - Mise à jour à 22:07

Source: Le Vif

Le Comité de Coordination des Organisations Juives de Belgique (CCOJB) a qualifié jeudi de "xénophobe et raciste" la campagne de précampagne électorale menée par le Vlaams Belang.

Le Vlaams Belang mène "une campagne xénophobe et raciste"

© capture d'écran du site Vlams Belang

Le parti d'extrême-droite a publié ces dernières semaines une série d'affiches aux slogans qui ont fait scandale et poussé le Centre pour l'égalité des chances et de lutte contre le racisme à envisager de porter plainte.

Ces slogans proclament : "Malik G., dealer", "Igor S., cambrioleur", "Saïd I, braqueur". Une quatrième affiche cible un "Frans V., violeur d'enfants".

"C'est une campagne xénophobe car elle désigne la délinquance comme majoritairement d'origine étrangère, origine identifiable aux prénoms utilisés. C'est une campagne raciste car elle attribue la délinquance à des groupes ethniques et non à des individus. De ce point de vue, elle est également raciste envers le peuple flamand,

puisqu'elle l'incrimine de tendances pédophiles", a souligné le CCOJB dans un communiqué.

Le Comité dénonce également les propos tenus par les principaux dirigeants du VB, en particulier lors d'un congrès à Gand au mois de juin.

"Ces publications et ces propos proférés et diffusés en public constituent des délits punissables par la loi", a affirmé le CCOJB qui appellent dès lors les autorités politiques et judiciaires à appliquer les sanctions prévues par la loi, notamment en privant le parti de dotation.

Avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires