Le Vlaams Belang étonné par la réaction de la N-VA face à une éventuelle scission

06/09/10 à 15:57 - Mise à jour à 15:57

Source: Le Vif

Philippe Moureaux, Laurette Onkelinx et Rudy Demotte ont dit au cours du week-end que les wallons et les bruxellois devaient envisager la possibilité de la fin de la Belgique. Le ministre flamand N-VA Philippe Muyters a qualifié cette prise de position de "non-sens" et a été appuyé lundi par le président Bart De Wever. Le Vlaams Belang s'est, pour sa part, dit très étonné par cette réaction de la N-VA.

Le Vlaams Belang étonné par la réaction de la N-VA face à une éventuelle scission

© Belga

Pour le Vlaams Belang, ces déclarations des socialistes démontrent que la scission du pays n'est plus un tabou. "L'esprit est sorti de la bouteille et ne rentrera plus jamais dedans", souligne le parti, qui s'étonne de l'attitude de la N-VA qui n'a pas sauté sur l'occasion pour mettre la scission à l'agenda politique.

"Si la N-VA ne réagit pas alors que le sujet est mis en avant par le plus grand parti francophone quand le fera-t-elle?", s'interroge le Vlaams Belang.

Le Vif.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires