"Le viol à Steenokkerzeel n'est pas lié au centre pour demandeurs d'asile"

02/08/16 à 14:13 - Mise à jour à 14:13

Source: Belga

(Belga) Le parquet de Hal-Vilvorde dément catégoriquement le lien évoqué dans certains médias entre le cas d'un viol à Steenokkerzeel (Brabant flamand), pour lequel une fille de 16 ans a porté plainte ce week-end et la présence d'un centre pour demandeurs d'asile dans le quartier où les faits se sont produits.

C'est un ami de 19 ans de la victime qui, sur la base de ses déclarations, est suspecté des faits, selon le porte-parole du parquet Carol Vercarre. "L'homme a été interpellé dimanche et placé sous mandat d'arrêt par le juge d'instruction. Il doit comparaître cette semaine devant la chambre du conseil. Il s'agit donc de faits produits dans un contexte relationnel. Alors, s'il vous plaît, arrêtez de provoquer des troubles inutiles en liant les faits de manière incorrecte au centre de demandeurs d'asile et aux personnes qui y séjournent". En général, le parquet ne communique pas sur les cas d'abus sexuels qui impliquent une victime mineure. Une exception a ici été faite à la demande de la police locale et du bourgmestre de Steenokkerzeel, selon Carol Vercarre, à cause d'informations tendancieuses et de rumeurs sur le lien avec le centre pour demandeurs d'asile dans le quartier. Si un appel à témoins a été lancé, c'est uniquement pour vérifier les déclarations des deux personnes impliquées, souligne le porte-parole du parquet. (Belga)

Nos partenaires