Le Vatican "conscient de la gravité" de l'attitude de Vangheluwe

15/04/11 à 16:08 - Mise à jour à 16:08

Source: Le Vif

Le Vatican est "conscient de la gravité" des nouvelles révélations faites par l'ancien évêque de Bruges, Roger Vangheluwe, sur ses actes de pédophilie, a affirmé son porte-parole, le père Federico Lombardi.

Le Vatican "conscient de la gravité" de l'attitude de Vangheluwe

© Image Globe/FILIPPO MONTEFORTE

"Le Saint-Siège suit attentivement la situation, en étant conscient de sa gravité et rassemble les éléments nécessaires en vue d'une évaluation approfondie", a-t-il déclaré en réponse à des questions de journalistes.

Le père Lombardi a souligné que "la déclaration des évêques belges exprime de manière efficace les sentiments de stupeur et de préoccupation suscités par l'interview accordée par l'ancien évêque de Bruges".

Les évêques s'étaient dits "extrêmement choqués" par la teneur de l'interview au cours de laquelle il n'a montré aucun signe de remords.

"Nous sommes extrêmement choqués de la manière dont Roger Vangheluwe minimise et excuse les faits commis et les conséquences pour les victimes, leur famille, les croyants et plus largement toute la société. C'est inacceptable. Roger Vangheluwe ne semble toujours pas mesurer l'extrême gravité de ses actes", ont-ils indiqué.

"Nous lui faisions confiance concernant son retrait dans le silence à l'étranger en vue d'une réflexion sur ses actes et du suivi du traitement spirituel et psychologique imposé par Rome."

Les évêques de Belgique ont également souligné que "le ton de l'interview est en totale contradiction avec les efforts entrepris ces derniers mois pour prendre au sérieux la problématique de l'abus sexuel, écouter les victimes et déterminer les mesures adéquates".

L'ex-évêque de Bruges avait déjà déclenché un déluge de plaintes contre l'Eglise quand il avait démissionné en avril 2010 après avoir reconnu des abus sexuels sur un neveu mineur entre 1973 et 1986.

Dans une interview diffusée jeudi soir sur la chaîne néerlandophone VT4, Roger Vangheluwe a aggravé son cas en révélant avoir abusé de deux de ses neveux, indiquant toutefois n'avoir "pas du tout l'impression d'être un pédophile".

Roger Vangheluwe vient de quitter la Belgique pour se soumettre à "un traitement spirituel et psychologique" en France, sur ordre du Vatican qui n'a toujours pas pris de décision définitive sur son sort. Une éventuelle exclusion de l'Eglise devrait être approuvée par le pape.

Le Vif.be, avec Belga

Nos partenaires