Le tunnel Stéphanie fermé pour au moins un an

22/01/16 à 18:00 - Mise à jour à 19:44

Source: Belga

Il n'y avait pas d'autre choix que de fermer le tunnel Stéphanie pour un an, un plan mobilité est en préparation.

Le tunnel Stéphanie fermé pour au moins un an

Fermeture du tunnel Stéphanie. © BELGA

Il n'y avait pas d'autre option possible que la fermeture du tunnel Stéphanie durant au moins un an, a affirmé vendredi après-midi le ministre bruxellois de la Mobilité et des Travaux publics, Pascal Smet, confirmant la décision prise dans ce sens par Bruxelles Mobilité après les analyses approfondies effectuées sur place au cours des derniers jours par un bureau externe d'experts.

Se disant conscient de l'impact de cette fermeture sur le trafic, M. Smet a ajouté qu'il avait chargé Bruxelles-Mobilité d'élaborer un plan de mobilité en étroite concertation avec la STIB, la police, les communes concernées via un bureau de la mobilité externe.

"Ce plan entrera en vigueur prochainement et devra permettre de limiter dans la mesure du possible, l'impact sur le trafic", a-t-il conclu.

La non gestion d'une catastrophe annoncée

La décision de fermer pendant au minimum un an le tunnel Stéphanie est uniquement due à l'absence d'entretiens réguliers de l'ensemble des tunnels bruxellois au cours des dix dernières années, a affirmé vendredi le député bruxellois MR Boris Dilliès qui préside la commission de l'Infrastructure du parlement régional.

"C'est le début d'une série noire. Va-t-on assister à la fermeture successive des différents tunnels routiers de la Région bruxelloise? C'est apparemment l'objectif affiché de certains membres du Parti Socialiste. Faute d'avoir entretenu l'outil, on le supprimerait. Mais ces derniers oublient que des travailleurs n'ont pas d'autres choix que de prendre leur voiture pour se rendre à leur lieu de travail", a commenté l'élu libéral, réagissant à la décision prise par Bruxelles Mobilité.

Pour Boris Dilliès, "il faudra, quoi qu'il en soit, d'une part, modifier le plan de circulation local et, d'autre part, augmenter l'offre de transports en commun, durant la durée de la fermeture du tunnel Stéphanie".

En savoir plus sur:

Nos partenaires