Le traitement préventif anti-sida n'est pas encore remboursé en Belgique

29/11/16 à 16:38 - Mise à jour à 16:40

Source: Belga

(Belga) Le traitement préventif anti-sida n'est pas encore remboursé en Belgique, mais "la procédure de vérification du traitement est en cours", indique le cabinet de la ministre de la santé Maggie De Block (Open VLD) à l'agence Belga. Selon plusieurs études, le traitement de pré-exposition est efficace dans la lutte contre la contamination du virus, mais le prix des médicaments reste élevé.

Le médicament Truvada -une combinaison de deux antirétroviraux- permet de lutter contre la contamination du VIH. Cependant, son prix est élevé : une boite coute 560 euros, soit 17 euros par comprimé. "Si une personne décide d'avoir un rapport sexuel non protégé, elle doit prendre plusieurs pilules de Truvada afin de limiter les risques de contamination. Si cela se reproduit régulièrement, la personne doit en prendre une par jour", explique le professeur De Wit, responsable du service des maladies infectieuses du CHU St-Pierre. "A terme, cela peut rapidement coûter cher", dit-il. Le traitement préventif a déjà prouvé son efficacité. Une étude réalisée en 2012 par Ipergay, un programme de l'Agence française de recherches sur le sida et les hépatites virales, a prouvé que le médicament diminuait de 86% de réduction du risque de contamination par le VIH. Depuis 2013, le médicament est d'ailleurs remboursé en France par la sécurité sociale. En Belgique, le Truvada est déjà utilisé dans les traitements post-exposition "en complémentarité avec d'autres médicaments", mais pas encore dans les traitements préventifs. Selon le professeur De Wit, le médicament apparaitra sous forme de générique dès l'été 2017, ce qui diminuera son prix de 60%. "C'est un bon début, mais son remboursement permettra de diminuer le nombre d'infections". Le cabinet de Maggie De Block, interrogé à sujet, indique que "l'analyse du médicament est actuellement en cours de procédure. Ainsi, la Commission de remboursement des médicaments (CRM) déterminera si oui ou non, le médicament peut être remboursé". (Belga)

Nos partenaires