Le Togolais menacé d'expulsion entame une procédure en référé contre l'Etat belge

07/11/16 à 16:49 - Mise à jour à 16:52

Source: Belga

(Belga) L'un des avocats du Togolais Daté Houedakor, Philippe Mortiaux, a annoncé lundi l'introduction d'une procédure en référé devant le tribunal de première instance de Bruxelles contre l'expulsion de son client. Ce dernier habite Herstal mais est actuellement retenu dans le centre fermé Caricole, près de Zaventem. Lundi matin, l'Office des étrangers a confirmé sa décision de ne pas lui laisser l'accès au territoire, malgré les résultats de tests ADN reçus vendredi qui prouvent qu'il est bien le père de quatre enfants de nationalité belge.

Le Togolais menacé d'expulsion entame une procédure en référé contre l'Etat belge

Le Togolais menacé d'expulsion entame une procédure en référé contre l'Etat belge © BELGA

L'homme de 38 ans, opposé au régime politique de son pays, a fui le Togo voici plusieurs années pour demander l'asile en Belgique. Il a obtenu un titre de séjour valable jusqu'en 2017. Mais, en mai 2016, il est retourné brièvement au Togo dans l'espoir d'y obtenir un passeport, nécessaire pour se marier en Belgique et y reconnaître ses enfants. Sa compagne, belge d'origine togolaise avec qui il avait déjà eu deux enfants, était alors enceinte de jumeaux aujourd'hui nés. L'homme affirme cependant que le Togo ne lui a jamais livré de passeport. Il a alors demandé aux autorités ghanéennes voisines un titre de voyage pour pouvoir rentrer en Belgique, que celles-ci lui ont accordé. Mais une fois à Zaventem, il a été placé en centre fermé en vue d'être refoulé, au motif qu'il avait voyagé sans passeport togolais. Par deux fois, des pilotes ont cependant refusé de décoller face à ses protestations. Malgré les demandes de M. Houedakor, aucune assistance psychologique ne lui a été apportée, s'inquiète Me Mortiaux. Outre la procédure en référé, il va introduire une nouvelle demande d'asile. "Mais mon client peut être refoulé à tout moment, avant même que nous soyons prévenus", déplore-t-il. Dimanche après-midi, une manifestation de soutien a eu lieu à Herstal regroupant une soixantaine de personne. Le bourgmestre et député fédéral Fréderic Daerden a confirmé qu'une réunion se tiendra mardi afin d'analyser la situation en profondeur. (Belga)

Nos partenaires