Le TGV Fyra embourbé dans les problèmes

12/12/12 à 11:44 - Mise à jour à 11:44

Source: Le Vif

Le train à grande vitesse Fyra, qui relie Bruxelles-Midi à Amsterdam, rencontre des problèmes depuis sa mise en service dimanche. Le train de mercredi qui est parti à 07h41 d'Amsterdam en direction de Bruxelles, n'a pas pu aller plus loin que Rotterdam en raison d'un problème de matériel, a indiqué mercredi le porte-parole de la SNCB Bart Crols.

Le TGV Fyra embourbé dans les problèmes

© Belga

À Rotterdam, les voyageurs ont pu prendre le train Fyra suivant vers Bruxelles et pourront demander une compensation individuelle à cause du retard. Une personne qui subit un retard d'une demi-heure peut récupérer 20 % du prix du billet, 50 % pour une heure de retard et l'entièreté au-delà de deux heures. Le train à grande vitesse Fyra a déjà rencontré quelques problèmes depuis sa mise en service dimanche. Un premier défaut technique a été enregistré dimanche soir, le premier Fyra de lundi a démarré avec une demi-heure de retard, ce qui a engendré d'autres retards, et le Fyra vers Bruxelles de mardi à 07h40 a été supprimé en raison d'un problème technique.
Le Fyra relie Bruxelles-Midi à Amsterdam dix fois par jour, avec des arrêts à Bruxelles-Central, Anvers, Rotterdam et (l'aéroport de) Schiphol. Le train effectue la liaison en deux heures environ, soit une heure de moins que son prédécesseur le train Benelux. Les tickets sont en vente à partir de 25 euros. L'offre sera étendue plus tard à seize liaisons quotidiennes entre les deux villes. À partir d'avril 2013, le Fyra reliera également, huit fois par jour, Anvers à Breda.


Le patron de la SNCB invite la société de chemins de fer néerlandais à s'expliquer
Marc Descheemaecker, l'administrateur délégué de la SNCB, a invité les responsables de la société de chemins de fer néerlandais (Nederlandse Spoorwegen - NS) et sa filiale NS Hispeed à s'expliquer vendredi sur les problèmes rencontrés depuis la mise en service dimanche du train à grande vitesse Fyra qui relie Bruxelles-Midi à Amsterdam, a indiqué mercredi à Belga, le porte-parole de la SNCB Bart Crols.

Seize Fyra appartiennent à NS Hispeed et trois à la SNCB. NS Hispeed est aussi responsable de la gestion technique de l'ensemble de la flotte Fyra, précise Bart Crols. L'administrateur délégué de la SNCB a donc invité NS et NS Hispeed, au cours d'une réunion qui se déroulera,vendredi, à fournir des explications sur ces problèmes qui ont touché des trains en possession des chemins de fer néerlandais.

La SNCB rappelle que NS Hispeed avait assuré à la SNCB pouvoir lancer le Fyra le 9 décembre, avec au moins 10 machines. La société de chemins de fer a enfin souligné mettre "tout en oeuvre afin d'assurer le service des trains de façon optimale et permettre à ses clients d'atteindre leur destination".

Avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires