Le terrorisme estival de l'EI est "à monter soi-même"

16/08/16 à 11:02 - Mise à jour à 11:02

Source: Le Vif/l'express

Charleroi après Saint-Etienne-du-Rouvray, Ansbach, Wurtzbourg, Nice, Magnanville, Orlando... La Belgique est, à son tour, confrontée, en cet été meurtrier, au terrorisme "à monter soi-même", comme l'a qualifié en juillet dans une lettre ouverte aux Français Jason Thomas, un chercheur de l'université de Curtin, en Australie.

Pour l'attaque de l'hôtel de police carolo comme pour les six autres épisodes de terreur perpétrés depuis début juin, Daech a rapidement revendiqué l'acte et adoubé son auteur, parfois même sans que celui-ci ait laissé la moindre trace connue d'allégeance officielle à l'organisation. C'est le cas de Khaled Babouri, l'agresseur des deux policières de Charleroi, et de Mohamed Lahouaiej-Bouhlel, le conducteur du camion meurtrier de la promenade des Anglais à Nice (85 morts et 285 blessés).
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Inscrivez-vous afin de pouvoir lire 4 articles gratuits par mois.

Nos partenaires