Le taux d'absentéisme des électeurs wallons ne cesse de croître

23/09/14 à 21:20 - Mise à jour à 21:20

Source: Belga

Le taux d'absentéisme des électeurs s'est accru aux élections du 25 mai dernier pour le parlement wallon, pour la quatrième fois consécutive, relève le CRISP (Centre de recherche et d'information socio-politiques) dans sa dernière publication. S'établissant à 12,1%, il est inférieur à celui de l'élections régionale à Bruxelles (16,4%) mais supérieur à la Flandre (8,6%).

Le taux d'absentéisme des électeurs wallons ne cesse de croître

© Belga

Le nombre d'électeurs inscrits pour le parlement wallon a continué à augmenter, mais à un rythme légèrement inférieur à celui qu'a connu le dernier scrutin régional de 2009 (+1,4% en 1999 par rapport à 1995, +2,5% en 2004 par rapport à 2009, +3,5 % en 2009 par rapport à 2004 et +3,0 % en 2014 par rapport à 2009).

Le nombre de bulletins déposés s'est également accru, mais dans des proportions inférieures (+1,2% en 1999, +1,6% en 2004, +2,9% en 2009 et +1,7% en 2014). Par conséquent, l'absentéisme, mesuré par l'écart entre le nombre d'électeurs inscrits et le nombre de bulletins déposés (12,1%), s'est à nouveau accru, et ce pour la quatrième fois consécutive, note le CRISP (www.crisp.be).

Pour l'élection au parlement bruxellois, le taux d'absentéisme était de 16,4% en 2014, soit une légère hausse par rapport à 2009 (15,7%). Ce taux reste toutefois inférieur à celui des élections de 1989, 1994, 1999 et 2004. Enfin, pour la Flandre, on assiste à une relative stabilité du taux d'absentéisme. Celui-ci connaît une légère augmentation en 2014 (8,6 %, soit +0,5% par rapport à 2009, année où l'absentéisme était déjà en légère augmentation de 0,5% par rapport à 2004), et il reste le plus faible enregistré lors des élections régionales et communautaires.

En savoir plus sur:

Nos partenaires