Le syndicat policier se plaint d'un manque de contrôles BOB

29/12/17 à 16:02 - Mise à jour à 16:06

Source: Belga

(Belga) Peu de contrôles d'alcoolémie auront lieu la nuit du nouvel an. La plainte émane du Syndicat libre de la fonction publique (SLFP), vendredi. "Seulement 35 agents sont prévus et uniquement pour les contrôles de vitesse sur l'autoroute", réagit la police fédérale. "Cela est complété par les équipes d'intervention qui ont du temps à ce moment-là."

La police travaillera, comme chaque année, avec des contrôles mobiles le soir du nouvel an. La police fédérale déploie 35 hommes supplémentaires qui ne font que contrôler l'alcool. Les zones de police locales mènent leurs propres politiques. "35 agents pour l'entièreté des autoroutes belges, c'est risible", explique Patrick Roijens du SLFP. "Trois ou quatre agents sont requis par contrôle, faites le calcul. C'est une goutte d'eau dans un océan. Pour contrôler efficacement tout le pays, quelques centaines d'hommes sont nécessaires." Les zones de police locales ont des priorités différentes pendant la Saint-Sylvestre, ajoute Patrick Roijens. "La plupart des zones n'attribueront personne de spécifique aux contrôles. Il y a des feux d'artifice à minuit et ensuite il peut y avoir des incidents avec des gens ivres ou hors de contrôle..." Si le gouvernement souhaite s'attaquer sérieusement au nombre d'accidents mortels, il faut du donnant-donnant et augmenter le risque de se faire attraper, déclare le syndicat. "La pénurie de personnel doit maintenant être abordée afin de pouvoir contrôler activement l'année prochaine." (Belga)

Nos partenaires