Le suspect était connu, mais pas "suivi 24 heures sur 24"

24/08/15 à 10:03 - Mise à jour à 10:04

Source: Belga

L'homme lourdement armé qui a été maîtrisé vendredi dans un train Thalys effectuant la liaison entre Amsterdam et Paris était suivi par les services de renseignement belges, mais pas "pris en filature 24 heures sur 24", a déclaré le ministre fédéral de l'Intérieur Jan Jambon lundi matin lors de l'émission De Ochtend sur Radio 1.

Le suspect était connu, mais pas "suivi 24 heures sur 24"

© Belga

Selon le vice-Premier, des centaines de personnes font l'objet d'une surveillance, mais il est difficile de maintenir celle-ci "24 heures sur 24 et sept jours sur sept".

Jan Jambon confirme que Ayoub El Khazzani était connu des services de renseignement mais n'était pas considéré comme très dangereux. "C'est pourquoi il n'était pas suivi 24 heures sur 24, mais qu'on le gardait à l'oeil", a expliqué le ministre.

En savoir plus sur:

Nos partenaires