Le stress à l'origine d'un niveau d'absence record chez les fonctionnaires

27/07/16 à 14:56 - Mise à jour à 14:56

Source: Belga

L'absentéisme des fonctionnaires pour cause de maladie a atteint un sommet en 2015, et les chiffres de cette année devraient être encore pires, ressort-il mercredi des données de Medex, le service d'expertise médicale du SPF Santé publique. Plus d'un tiers des absences sont liées au stress.

Le stress à l'origine d'un niveau d'absence record chez les fonctionnaires

/ © iStock

Le taux d'absentéisme des fonctionnaires pour raison de santé a atteint 5,98% en 2015, alors qu'il était de 5,71% en 2014, de 5,57% en 2013 et de 5,5% en 2012. Le stress, principal responsable de ces absences, est en forte progression depuis des années, souligne Eduard De Decker, responsable de la problématique chez Medex. Le taux de 5,98% demeure comparable à celui du secteur privé. Selon des chiffres de Securex, le taux d'absentéisme pour maladie y a atteint 6,95% en 2015 alors qu'il était de 6,52% l'année précédente. Selon SD Worx, il s'agissait plutôt de 5,41% en 2015 et 5,12% en 2014. Le stress est également cité comme premier facteur d'absence dans le privé. La situation ne va pas s'améliorer en 2016, selon les chiffres du premier semestre de Medex. Le taux a atteint 6,56% pour les six premiers mois, alors qu'il était de 6,23% lors de la même période de 2015, de 5,7% en 2014, de 5,91% en 2013 et de 5,7% en 2012. Une partie de cette augmentation résulte de la situation dans les prisons, où de nombreuses absences ont été enregistrées lors du conflit social qui a frappé les établissements pénitentiaires. Ce secteur est celui qui compte proportionnellement le plus d'absences pour maladie au sein de la fonction publique, à l'exception de certains petits services où quelques absences influencent démesurément le résultat

Nos partenaires