Le Standard, un placement qui rapporte du 50 % l'an, quasi sans impôts

30/05/13 à 09:53 - Mise à jour à 09:53

Source: Le Vif

N'en déplaise à Bart De Wever, les transferts sud-nord , ça existe aussi ! Démonstration avec le paiement annoncé d'un dividende de 20 millions d'euros, bientôt versé par le Standard à ses actionnaires, essentiellement la SA Staprix à Tessenderlo, une des holdings contrôlée par Roland Duchâtelet.

Le Standard, un placement qui rapporte du 50 % l'an, quasi sans impôts

© Image Globe

Un tel montant correspond en fait à un retour sur investissement de 50 % si, effectivement, le rachat des parts du Standard en 2011 a bel et bien porté, comme on le disait à l'époque, sur la somme de 40 millions d'euros. Pas mal...

Au-delà, grâce à la technique fiscale des "revenus définitivement taxés" (RDT) et le fait que les actions du Standard de Liège SA sont logées dans une société, Staprix ne verra pas son rendement amputé, ni par la retenue d'un précompte mobilier ni par l'impôt des sociétés. Le Standard, lui, selon ses derniers comptes annuels disponibles à la Banque nationale (juin 2012), n'avait à l'époque supporté que 36 769 euros d'impôts des sociétés par rapport à un bénéfice affiché de 19 050 043 euros...

En savoir plus sur:

Nos partenaires