Le sp.a mène une action dans les gares contre la réforme des pensions

08/09/17 à 08:29 - Mise à jour à 08:31

Source: Belga

(Belga) Le sp.a mène vendredi matin une action dans les gares de Gand, Bruxelles, Anvers et Louvain afin d'exiger de la clarté du gouvernement fédéral quant à sa réforme des pensions. La formation d'opposition qualifie la note du gouvernement sur le sujet de "rupture de contrat en règle".

Depuis quelques jours, une polémique agite le monde politique sur les droits à la pension des chômeurs et des prépensionnés. La réforme des périodes assimilées en vue de donner plus de poids aux périodes de travail qu'aux périodes d'inactivité doit rapporter 20 millions d'euros mais d'une notification du gouvernement à l'autre, l'on semble vouloir cacher l'effet précis de la mesure sur les prépensionnés et chômeurs de plus de 50 ans. "Rien n'est encore décidé", affirme-t-on cependant du côté du Premier ministre. Les socialistes flamands veulent que le gouvernement fédéral apporte des clarifications sur son projet. "En 2019, il y aura 20.000 personnes qui recevront jusqu'à 113 euros de moins par mois. C'est le monde à l'envers. Ce sont précisément les gens qui auront travaillé le plus longtemps qui toucheront moins", estime le sp.a dans son communiqué. "Les travailleurs qui approchent de leur retraite apprennent qu'ils recevront moins. C'est une rupture de contrat en règle", ajoute la formation de l'opposition. (Belga)

Nos partenaires