Le sort de Stéphane Moreau examiné le 19 février par le CA de Finanpart

06/02/18 à 22:44 - Mise à jour à 22:47

Source: Belga

Le conseil d'administration (CA) de Publifin, qui s'est réuni avant l'assemblée générale extraordinaire programmée ce mardi soir, a mandaté deux de ses administrateurs afin qu'ils convoquent pour le 19 février prochain un CA de Finanpart, laquelle est la seule à avoir autorité directe sur Nethys.

Le sort de Stéphane Moreau examiné le 19 février par le CA de Finanpart

Après l'affaire Publifin, le sort de Stéphane Moreau n'est pas encore scellé. © BRUNO FAHY/belgaimage

Le but est d'évoquer l'avenir du groupe, le futur périmètre d'action de celui-ci ainsi que le devenir du management et particulièrement celui de Stéphane Moreau, CEO de Nethys.

Cette convocation fait suite à des demandes formulées ces dernières heures individuellement par certains administrateurs de Publifin mais également par les partis politiques, lesquels souhaitent accélérer le mouvement à différents niveaux. Le cdH a demandé le départ de Stéphane Moreau, Ecolo son licenciement. Quant au libéral Jean-Claude Jadot, il s'est clairement exprimé sur l'écartement de Bénédicte Bayer et Gil Simon, respectivement directrice générale et secrétaire général de Nethys.

La limitation des rémunérations à 245.000 euros pour les membres de la direction sera aussi sur la table. "Il n'y a pas de sujets tabous mais il faut trouver une solution globale le plus rapidement possible en tenant compte d'une part des 3.000 emplois et d'autre part des conséquences juridiques et financières de certaines décisions", a admis Fabian Culot, vice-président du CA de Publifin.

M. Culot rappelle aussi que l'avenir du management sera lié au futur périmètre d'action de l'entreprise ainsi qu'à son avenir dans les différents secteurs, sachant que Resa devra déjà quitter le giron de Nethys, comme l'a recommandé la commission d'enquête parlementaire. Un CA de Nethys, le seul à pouvoir trancher le cas de Stéphane Moreau, est quant à lui programmé le 20 février.

Nos partenaires