Le sexisme et le racisme vont-ils de pair?

15/11/17 à 11:41 - Mise à jour à 11:40

Source: Knack

Malgré les actions telles que #metoo et #dailyracism, le sexisme et le racisme sont souvent minimisés ou même démentis. "Alors que nous devons simplement réprimer certains instincts primitifs", explique le sociologue Pieter-Paul Verhaeghe. "Qu'il s'agisse de viol ou de discrimination."

"À bas la tolérance", déclare le sociologue Pieter-Paul Verhaeghe (VUB et Université de Gand). "On tolère les voyageurs malodorants dans le train ou les ivrognes bruyants qu'on rencontre dans la rue. Mais on ne doit pas utiliser le verbe tolérer pour les minorités ethniques, les LGTB, les personnes à mobilité réduite ou les séniors. Ils ne sont pas anormaux ou problématiques. Ce sont des personnes à part entière que nous devons traiter comme telles." Ces dernières années, Verhaeghe a remarqué, lors de tests de situation effectués sur le marché locatif gantois et bruxellois, que beaucoup de gens trouvent cela tout sauf évident. "L'enquête n'était guère positive pour mon image de l'homme", admet-il. "On en deviendrait cynique. Et j'ai moi, comme homme blanc en bonne santé de classe moyenne, la chance de n'être que spectateur."
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires