"Le secteur pharmaceutique supporte la moitié des économies en soins de santé"

18/10/16 à 15:18 - Mise à jour à 15:17

Source: Belga

La moitié des économies totales dans les soins de santé sera supportée par le secteur pharmaceutique, soit une facture totale de 452 millions d'euros, ce qui représente un sixième de l'effort budgétaire global du gouvernement fédéral, a dénoncé mardi ce secteur.

"Le secteur pharmaceutique supporte la moitié des économies en soins de santé"

© Belga

"Il s'agit de la plus forte contribution jamais fournie par un seul secteur pour le maintien en équilibre du budget des soins de santé", a déclaré l'administratrice générale de pharma.be, Catherine Rutten, dans un communiqué.

"Par ailleurs, le secteur pharmaceutique est le seul secteur à devoir se contenter d"un budget inférieur à celui de l'année précédente. En tant que partenaire responsable, nous apportons une contribution majeure à la durabilité de notre système de soins de santé. Mais en ce qui nous concerne, les critiques de ces dernières semaines à l'encontre de notre secteur doivent maintenant cesser", a-t-elle ajouté.

Le budget des soins de santé qui a été soumis lundi au Conseil général de l'INAMI prévoit 902 millions d'euros d'économies. Plus de la moitié de ces économies sont à charge du budget des médicaments. Les mesures qui touchent le secteur pharmaceutique atteignent en effet les 452 millions d'euros, réparties entre plusieurs mesures.

"Ces 452 millions d'euros impactent très fortement nos entreprises. Nous sommes le seul secteur des soins de santé dont le budget sera inférieur à celui de l'année précédente (-0,2%), alors que le budget des soins de santé progresse de manière globale", a encore indiqué Mme Rutten.

Nos partenaires