Le secteur de la pêche s'associe à Greenpeace pour préserver le pôle Nord

25/05/16 à 08:35 - Mise à jour à 08:35

Source: Belga

(Belga) Des pêcheurs et grandes entreprises du secteur alimentaire ont conclu un accord historique avec Greenpeace en faveur de la préservation des fonds marins du pôle Nord, fait savoir l'ONG dans un communiqué.

Le secteur de la pêche s'associe à Greenpeace pour préserver le pôle Nord

Le secteur de la pêche s'associe à Greenpeace pour préserver le pôle Nord © BELGA

"Quelques grandes sociétés de pêche se sont engagées à ne pas étendre leur recherche de cabillaud à une vaste zone située au nord de la mer de Barents", affirme Greenpeace mercredi. Cette zone, dont la superficie équivaut à deux fois celle de la France, était encore couverte de glace il y a peu. Parmi les sociétés signataires, on retrouve notamment McDonald's, Tesco, Iglo, Fiskebåt - qui représente les intérêts des sociétés norvégiennes propriétaires de bateaux de pêche - et Espersen, plus important fournisseur de surgelés en Europe. A travers cet accord historique, le secteur a volontairement accepté pour la première fois de réduire la pêche industrielle à une zone délimitée dans le pôle Nord. Les navires qui transgressent les règles ne pourront pas vendre le produit de leur pêche aux grandes marques alimentaires, aux détaillants, aux supermarchés ou à l'Horeca. Cet accord intervient deux mois après que Greenpeace a révélé l'ampleur des dégâts causés par la présence croissante de ces grands chalutiers au nord de la mer de Barents, près de l'archipel du Svalbard, très riche en biodiversité. La fonte de la banquise y a transformé les eaux en terrain de jeux pour les flottes de pêche industrielle, qui mettent en péril la vie de toutes les espèces de la région. Pas moins de 70% du cabillaud pêché en Atlantique et vendu dans le monde provient de la mer de Barents. (Belga)

Nos partenaires