Le roi en a marre

03/10/11 à 10:26 - Mise à jour à 10:26

Source: Le Vif

Comme beaucoup de citoyens, le roi en a marre de la crise politique mais il n'a aucune intention d'abdiquer a affirmé Pierre-Yves Monette, conseiller honoraire au cabinet du souverain lors du débat dominical de RTL-TVi.

Le roi en a marre

© Belga

Interrogé sur les rumeurs de fatigue d'Albert II face au blocage politique, M. Monette a estimé qu'"il faut laisser dire".

"Sérieusement, je pense qu'en tant que personne, comme beaucoup de citoyens, le Roi en a marre", a-t-il ajouté, appelant toutefois à "dépersonnaliser le débat".

"Retournons dans le passé et regardons les crises à répétition dans les années 70-80: Baudouin en avait marre aussi. C'était un secret de polichinelle. Il n'en avait pas marre de sa fonction, il en avait assez de voir un pays qui toussait, qui n'arrivait pas à se stabiliser", a-t-il dit.

"Comme beaucoup de Belges, le roi estime que près de 500 jours de crise, ça commence à bien faire. D'un autre côté il faut différencier le débat entre 'j'en ai marre de la crise' et 'je veux abdiquer'. Selon ma connaissance du dossier, le roi n'a aucune intention d'abdiquer", a ajouté M. Monette.

Le débat de Controverse a aussi permis de souligner le rôle important du roi dans la situation politique, plus marqué que dans les autres pays européens.

"Par les pouvoirs qui lui sont conférés, tout en étant dans une monarchie constitutionnelle, le roi Albert II est effectivement le souverain qui a le plus de charges", a expliqué le politologue de l'UCL Pierre Vercauteren.

"Indépendamment de la fonction formelle, c'est aussi un homme qui, par la crise politique, a de manière inhabituelle un pouvoir d'influence tout à fait considérable", a-t-il ajouté.

Le palais précise pourtant que ce n'est qu'un avis personnel puisque monsieur Monette n'est plus au service du roi.

LeVif.be avec Belga

Nos partenaires