Le roi consulte

13/05/11 à 10:56 - Mise à jour à 10:56

Source: Le Vif

Albert II poursuit ses consultations après avoir reçu jeudi un rapport écrit du négociateur royal Wouter Beke dont il tient en suspens la décision de le décharger de sa mission.

Le roi consulte

© Image Globe

Après le président du CD&V, le chef de l'Etat a rencontré successivement jeudi les présidents de la N-VA et du PS, Bart De Wever et Elio Di Rupo.

Le roi a reçu à 11 heures le président du MR Charles Michel, selon un communiqué du Palais. A d'autres sources, on apprenait que le chef de l'Etat poursuivrait ses consultations vendredi après-midi avec Alexander De Croo, président de l'Open Vld, à 15 heures, puis Joëlle Milquet, présidente du cdH, à 17 heures.

Le chef de l'Etat aura également des entretiens lundi, a-t-on appris. Le coprésident d'Ecolo Jean-Michel Javaux est attendu lundi à 15h30. La présidente du sp.a, Caroline Gennez, se rendra également au Château de Laeken lundi après-midi, ainsi que le président de Groen! Wouter Van Besien.

De nombreuses inconnues

Les deux partis vainqueurs des élections, PS et N-VA ne sont pas d'accord sur les suites qu'il convient de donner au rapport de Wouter Beke. Bart De Wever, dont on sait qu'il a une exigence pour une coalition sans le sp.a et les écologistes, souhaite qu'Elio Di Rupo devienne formateur. Ce dernier répète régulièrement sa disponibilité à jouer un rôle de premier plan comme il l'a fait lors de la mission de préformation, mais pas à n'importe quelle condition.

Les inconnues sont nombreuses (qui pour poursuivre, quelle coalition, comment organiser discussions institutionnelles et socio-économiques) et les blocages persistants, notamment en matière de loi de financement et sur BHV, sans parler du socio-économique qui n'a jamais été abordé.

Scepticisme


Pourtant, Wouter Beke a assuré jeudi avoir jeté les bases d'une négociation. Mais dans la presse, vendredi, c'est le scepticisme qui règne. Dans les partis politiques également.

La mission accordée à Wouter Beke visait à "occuper le terrain pour éviter qu'il y ait le vide (...), il était chargé de préparer la négociation, on ne peut pas dire que ce soit réussi", a commenté le sénateur de Communauté Ecolo Marcel Cheron sur Bel RTL.

Au-delà de la note de Wouter Beke, dont seul le roi a officiellement pu prendre connaissance, la présidente du cdH Joëlle Milquet a parlé sur La Première (RTBF) de "blocage historique jamais vu". Elle a appelé à "désigner quelqu'un" pour entrer dans "une phase de décision" sur l'institutionnel et le socio-économique. En cas d'échec, plusieurs possibilités seraient possibles, dont les élections, auxquelles, a-t-elle rappelé, le cdH n'est pas favorable, et la consolidation du gouvernement d'affaires courantes qui pourrait dès lors être chargé du budget 2012 voire 2013. Le MR avait rappelé jeudi son appel à consolider le gouvernement d'affaires courantes étant donné l'impasse des négociations.

Sur la VRT-Radio, le président de la N-VA Bart De Wever a appelé à entamer des négociations avant l'été car dès la rentrée tous les partis auront les yeux rivés sur les élections communales de 2012 et plus aucun accord ne sera alors possible.

Le Vif.be, avec Belga

Nos partenaires