Le roi confie le "bien-être du citoyen" et le budget 2011 à Yves Leterme

02/02/11 à 16:13 - Mise à jour à 16:13

Source: Le Vif

Un communiqué de presse du Palais royal a confirmé les rumeurs qui indiquaient que le Premier ministre en Affaires courantes, Yves Leterme, verrait son pouvoir renforcé par le roi.

Le roi confie le "bien-être du citoyen" et le budget 2011 à Yves Leterme

© Belga

Yves Leterme s'est rendu chez le roi cette après-midi vers 15 heures. A la suite de cet entretien, un communiqué du Palais annonque que "vu la longueur de la période d'affaires courantes, le roi a demandé au premier ministre Yves Leterme que le gouvernement d'affaires courantes présente au Parlement le budget 2011 et prenne les dispositions nécessaires pour répondre dans un proche avenir aux exigences européennes en matière de politique budgétaire et de réformes structurelles pour les prochaines années".

Le roi a également demandé au premier ministre que le gouvernement d'affaires courantes prenne toutes les mesures nécessaires sur le plan économique, social et financier pour préserver le bien-être des citoyens.Le communiqué du palais n'évoque pas la possibilité d'un soutien extérieur du gouvernement par la N-VA ou du sp.a.

Le budget et le bien-être des citoyens ont déjà été plusieurs fois évoqués par le roi au cours de cette longue crise. Dès le 5 octobre, il avait demandé à Yves Leterme que le gouvernement en affaires courantes fasse le maximum "pour préserver le bien-être économique et social des citoyens".

Le 10 janvier dernier, le roi avait déjà demandé à Yves Leterme que le gouvernement en affaires courantes prépare le budget 2011 "avec comme objectif que le solde de ce budget soit meilleur que celui convenu avec les autorités européennes".

Le lendemain, le 11 janvier, le roi a demandé au conciliateur Johan Vande Lanotte de "prendre toute initiative utile en vue de sortir le plus vite possible de l'impasse politique actuelle". "De cette manière, le bien-être de tous les citoyens de notre pays pourra être préservé", ajoutait le communiqué du palais.

Cette intervention du roi intervenait après la première démission de Johan Vande Lanotte. Le souverain avait alors prié celui-ci de poursuivre la recherche d'une solution avec les présidents du PS et de la N-VA, Elio Di Rupo et Bart De Wever. M. Vande Lanotte a définitivement jeté l'éponge le 26 janvier.

Le Vif.be, avec Belga

Nos partenaires