Le Roi appelle à la lucidité face aux discours populistes

24/12/12 à 13:27 - Mise à jour à 13:27

Source: Le Vif

Le roi Albert II a appelé lundi à la lucidité face aux discours populistes et mis en garde contre la tentation de trouver des boucs émissaires, dans un discours de Noël et de Nouvel An presque intégralement consacré à la crise économique.

Le Roi appelle à la lucidité face aux discours populistes

© Belga

"En ces temps perturbés que nous vivons, soyons vigilants, et montrons-nous lucides face aux discours populistes. Ils s'efforcent toujours de trouver des boucs émissaires à la crise, qu'il s'agisse de l'étranger ou des habitants d'une autre partie de leur pays. Ces discours existent aujourd'hui dans de nombreux pays européens et aussi chez nous. La crise des années 30 et les réactions populistes de cette époque ne doivent pas être oubliées. On a vu le mal que cela fit à nos démocraties", a affirmé le souverain. Les premiers mots du discours sont adressés "aux milliers de travailleurs qui cette année ont perdu leur emploi, que ce soit à Ford Genk, dans la sidérurgie wallonne ou ailleurs". "Je comprends leur amertume et le désarroi de leurs familles", dit le Roi.

Il appelle les Belges à unir leurs forces pour présenter des réponses crédibles. "Cela implique notamment une amélioration de la compétitivité de nos entreprises, ce que le gouvernement vient de favoriser par la réduction des charges des entreprises et la modération salariale". Le Roi appelle aussi à avoir "le courage de rétablir graduellement et de manière soutenable, à tous les niveaux, l'équilibre de nos finances publiques" et à faire preuve de solidarité avec les plus faibles. "Il est paradoxal de constater que dans un pays aussi prospère que le nôtre, on estime qu'il y a près de 15 % de la population qui risque de tomber dans la pauvreté", souligne-t-il. Hors de Belgique et d'Europe, il se dit "consterné" par la situation à l'est de la République démocratique du Congo (RDC). Outre les violences, il pointe "l'intégrité du territoire congolais (qui) n'est pas respectée". Il a également un mot pour le docteur Denis Mukwege, un médecin connu pour son action en faveur des femmes victimes de viols.

Avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires