Le Roi Albert voyage-t-il aux frais de l'armée ?

28/03/12 à 11:34 - Mise à jour à 11:34

Source: Le Vif

Le roi effectue régulièrement des voyages aux frais, non pas de la princesse, mais bien de l'armée. C'est du moins ce qu'avance le Standaard qui annonce une facture de 229.565 euros rien que pour les vols en 2011.

Le Roi Albert voyage-t-il aux frais de l'armée ?

© Belga

Selon le quotidien flamand, le roi Albert aurait effectué en 2011 trente voyages avec un avion militaire. Gratuitement, puisque la facture de ces vols a été réglée par l'armée. Par ailleurs, cette dernière fournit aussi le personnel de bord du bateau royal Alpa (11.475 euros par an). Soit une facture globale s'élevant à 241.040 euros rien que pour ces deux postes par an.

Cependant, selon le Standaard, le roi n'aurait fait que deux déplacements officiels l'année dernière. Le premier en Allemagne pour une visite d'État et le second pour le mariage princier de Monaco. Qu'en est-il des 28 autres déplacements comptabilisés et qui coûtent en moyenne 8.000 euros ? Toujours selon le quotidien, ceux-ci auraient eu comme principale destination la France. Or c'est dans ce pays, à Nice, que le couple royal a sa résidence secondaire.

Ces chiffres ont été transmis par Pieter De Crem (CD&V) au parlementaire N-VA, Theo Francken. Ce dernier voulait savoir combien de fois par an les membres de la famille royale utilisaient les avions militaires. Selon le ministre la réponse est simple, seul le roi en fait usage.

Le roi n'a pas le choix

Il est vrai que le roi n'a guère le choix sur ses moyens de transport. En effet s'il veut se rendre en avion à l'étranger, il ne peut pas prendre un avion de ligne. Il doit obligatoirement prendre un avion militaire. Et ce, pour deux raisons : la première pour des raisons de sécurité. La seconde consiste à assurer la continuité de l'état. Dans cette optique, il doit pouvoir retourner au plus vite au pays en cas de crise. Et pour que cela soit réalisable, un avion doit être en permanence à sa disposition.

LeVif.be

En savoir plus sur:

Nos partenaires