Le roi Albert opéré d'une tumeur cutanée

08/07/14 à 12:13 - Mise à jour à 12:13

Source: Le Vif

Le roi Albert a subi une opération chirurgicale lundi aux Cliniques universitaires Saint-Luc à Bruxelles, a-t-on appris mardi. Il a pu regagner le Château du Belvédère dans le courant de la journée, précise le Palais.

Le roi Albert opéré d'une tumeur cutanée

© Belga

Il s'agit en fait du cancer le plus commun au monde, explique le docteur Myrto Trakatelli, experte des cancers cutanés au CHU Saint-Pierre de Bruxelles.L'épithélioma basocellulaire est un cancer de la peau bénin dans la grande majorité des cas. Egalement appelé carcinome basocellulaire, cette tumeur de la peau ne se métastase pas. "Une simple intervention chirurgicale suffit donc à l'enlever et, si elle est décelée à temps, un traitement à base de crème peut parfois être suffisant", précise le Dr Trakatelli.

"C'est un cancer local qui s'étend très lentement", poursuit-elle. "Non traité, il peut finir par déformer les visages par exemple", mais à moins d'un cas réellement exceptionnel, il ne peut mener à un cancer plus généralisé.Les sujets à risque sont les personnes à peau claire, plus sensibles aux coups de soleil. Ce type de cancer est également plus fréquent après 50 ans et les hommes seraient légèrement plus enclins à le développer que les femmes.

L'apparition de ce cancer se fait en général au niveau des zones exposées au soleil, mais aussi sur les parties du corps exceptionnellement brûlées. Le roi avait déjà subi la même opération au niveau du nez en 2011. Une récidive peu surprenante selon le Dr Trakatelli, "une fois que l'on a développé un épithélioma basocellulaire, le risque d'en avoir un nouveau est augmenté de 30%".

Nos partenaires