Le roi Albert a vécu 10 ans avec la mère de Delphine

22/08/13 à 10:55 - Mise à jour à 10:55

Source: Le Vif

Delphine Boël, la fille illégitime du roi Albert, n'est certainement pas un accident. C'est une enfant de l'amour. Sybille de Selys Longchamps se confie comme jamais dans un documentaire qui sera diffusé à l'automne sur la chaîne flamande Vier.

Le roi Albert a vécu 10 ans avec la mère de Delphine

© Vier

Albert a eu durant 20 ans une liaison avec Sybille de Selys Longchamps, la mère de Delphine. Durant 10 ans, ils ont même vécu comme mari et femme au point que Delphine ne connaissait pas d'autre père. C'est ce qui ressort du documentaire en deux parties "Notre fille s'appelle Delphine" qui sera diffusé sur la chaîne flamande Vier cet automne.

Respect et amour La mère de Delphine qui s'était tue jusqu'à maintenant n'exprime aucune rancoeur envers Albert. "Elle en parle avec amour et respect" raconte le réalisateur du documentaire Eric Goens dans Het Laatste Nieuws. "Elle dit qu'elle lui pardonne tout. Après tout, il lui a offert un enfant. Après nos nombreuses conversations, je suis sure que personne au monde, même pas Paola, ne le connait mieux qu'elle."

Anorexie

Delphine voyait son père presque quotidiennement raconte Goens dans De Morgen. "Il était là lorsqu'elle revenait de l'école, l'aidait dans ses devoirs et puis un jour tout s'est subitement arrêté. Cela l'a beaucoup fait souffrir. Suite à ça Delphine a même développé une forme sévère d'anorexie qui lui a presque coûté la vie."

Divorce

Dans ce documentaire, Sybille de Selys Longchamps dévoile aussi le rôle de l'église dans la négation d'Albert de sa paternité. Elle montre aussi les papiers du divorce qui étaient prêts à être signés et leurs dernières photos de vacances.

Abdication

Eric Goens raconte aux deux journaux comment, ensemble ils ont regardé depuis le village français de Villecroze et sur un ordinateur portable l'annonce de l'abdication. "Un moment hallucinant. Et aussi une immense déception pour elle. Jusqu'alors, elle espérait que Albert reconnaisse sa fille un jour."

(EE)

Nos partenaires