Le réseau de la Stib partiellement exploité, plusieurs tunnels rouverts

24/03/16 à 07:51 - Mise à jour à 07:51

Source: Belga

(Belga) Les véhicules de la Stib roulent depuis ce jeudi matin selon un scénario quasiment identique à mercredi. En surface, tous les trams et presque tous les bus circulent. Plusieurs tunnels fermés après les attentats de mardi sont par ailleurs à nouveau accessibles aux automobilistes depuis mercredi soir.

Le réseau de la Stib partiellement exploité, plusieurs tunnels rouverts

Le réseau de la Stib partiellement exploité, plusieurs tunnels rouverts © BELGA

La rue de la Loi et la chaussée d'Etterbeek ont été rouvertes à la circulation mercredi peu après 21h00. Les tunnels de Tervuren, du Cinquantenaire, Loi et Reyers-Centre ont également été rouverts. Au niveau des transports en commun, la Stib assure une desserte partielle de son réseau. Pour le métro, seules les lignes 1 et 5 sont exploitées depuis 07h00 avec un nombre limité de stations desservies (Stockel, Roodebeek, Montgomery, Delta, Pétillon, Schuman, Gare centrale, De Brouckère, Gare de l'Ouest, Saint Guidon et Erasme). Ces stations fermeront à 18h30 et leur accès est contrôlé par les services de sécurité. Comme mercredi, des navettes de bus sont mises en place entre Schuman et Gare centrale. Un M-bus circule aussi entre Simonis et Gare de l'Ouest. Tous les bus roulent, sauf les lignes 12 et 22. Toutes les lignes de tram roulent également, mais plusieurs stations souterraines ne sont pas desservies. Pour les détails et mises à jour éventuelles: www.stib-mivb.be. En ce qui concerne le trafic ferroviaire, les gares de Bruxelles-National-Aéroport, Bruxelles-Congrès, Bruxelles-Chapelle, Mérode, Simonis, Delta et Bruxelles-Schuman restent inaccessibles aux voyageurs. Dans les autres gares de la capitale, seules certaines entrées sont ouvertes et les services de sécurité contrôlent les passagers. La SNCB s'attend encore à des files aux heures de pointe en raison des fouilles, d'autant que le nombre de navetteurs devrait revenir à la normale après avoir nettement diminué au lendemain des attentats. (Belga)

Nos partenaires