Le réfugié politique turc Erdal Gökoglu demande son rapatriement de Pologne en Belgique

06/03/16 à 20:50 - Mise à jour à 20:50

Source: Belga

(Belga) Le réfugié politique turc Erdal Gökoglu, détenu en Pologne en perspective d'une extradition vers la Turquie, demande son rapatriement en Belgique et à bénéficier de la même protection que les nationaux belges, ont indiqué dimanche deux de ses neveux, son avocate belge Selma Benkhelifa et le militant belgo-turc Bahar Kimyongür. Ils attirent l'attention sur son état de santé après plus de 40 jours de grève de la faim. Didier Vanderhasselt, porte-parole du SPF Affaires étrangères, assure que le dossier est suivi avec les instances compétentes.

Erdal Gökoglu a été reconnu comme réfugié politique en Belgique en 2007 après 6 ans d'incarcération en Turquie entre juin 1995 et juillet 2001. Le 26 septembre 1999, ses compagnons ont été torturés à mort et 10 d'entre eux ont été massacrés. Considérant la nature des blessures - mortelles pour certaines - liées aux hostilités entre le personnel pénitentiaire et ces détenus condamnés pour appartenance à des organisations illégales d'extrême gauche, la Cour européenne des droits de l'Homme a considéré en 2011 qu'il y avait lieu de dénoncer des traitements inhumains et dégradants. L'intéressé est aujourd'hui menacé d'extradition vers la Turquie sur base d'un mandat d'arrêt international émis par le 4ème Chambre de la Cour d'assises d'Istanbul pour son appartenance présumée au mouvement marxiste illégal DHKP-C listé comme organisation terroriste. Il a été arrêté le 24 janvier dernier à la frontière germano-polonaise alors qu'il se rendait au mariage de l'un de ses amis. Ses avocats affirment que son dossier n'est pas conséquent. Selon eux, il est question d'un sermon fait, en octobre 2001 dans les locaux d'une revue étudiante, à un jeune qui trompait sa petite-amie. Erdal Gökoglu dénonce ses conditions restrictives de détention en Pologne liées à son statut de terroriste présumé. Atteint par le syndrome de Wernicke-Korsakoff qui porte atteinte à la mémoire, il demande à pouvoir prendre de la vitamine B1. (Belga)

Nos partenaires