Le recrutement des chefs d'école nourrit le soupçon

21/09/15 à 11:05 - Mise à jour à 11:09

Source: Le Vif/l'express

Le politique pistonne-t-il des chefs d'établissement scolaire ? Au sein du réseau de la Communauté française, le mode de recrutement manquerait de transparence. Voici pourquoi.

L'athénée royal d'Evere, organisé par la Fédération Wallonie-Bruxelles, vient de vivre une nouvelle rentrée scolaire, après une année tumultueuse, secouée par l'écartement de son préfet. Mais l'ambiance serait toujours "détestable" au sein de l'équipe éducative. Ainsi une dizaine d'enseignants ont demandé leur mutation et ont fait leur rentrée dans un autre établissement. Pourquoi règne-t-il un tel climat ?
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Inscrivez-vous afin de pouvoir lire 4 articles gratuits par mois.

Nos partenaires