Le rapport de De Wever évite de fâcher les partenaires potentiels

18/06/14 à 15:22 - Mise à jour à 15:22

Source: Le Vif

Le rapport écrit que l'informateur Bart De Wever a remis au Roi mardi évite de fâcher l'un ou l'autre partenaire potentiel, rapporte mercredi Le Soir. Il n'évoque pas la limitation dans le temps des allocations de chômage, la mise à mal de l'indexation des salaires ou encore les sujets communautaires.

Le rapport de De Wever évite de fâcher les partenaires potentiels

© Belga

Pour la première fois depuis trois semaines, l'informateur a remis au chef de l'Etat un rapport écrit. Le document contient les principes généraux à partir desquels un gouvernement fédéral pourra être formé, a-t-on commenté à la N-VA, sans donner d'autres précisions.

Le président de la N-VA, chargé d'une mission d'information royale, cherche à poser les fondements d'une alliance de centre-droit en ralliant le CD&V, le MR et le cdH.

Toute l'attention est concentrée depuis plusieurs jours sur les centristes francophones. Ceux-ci n'ont pas ménagé la N-VA pendant la campagne électorale, allant jusqu'à évoquer des relents racistes dans son chef, et n'ont guère confiance en elle. Ils attendent de l'informateur qu'il fasse connaître son projet de manière précise avant de s'engager. Ils entendent que ce projet reste entre plusieurs balises: pas d'atteinte à des droits sociaux fondamentaux, pas de scission de la sécurité sociale et pas de nouvelle réforme de l'Etat, si l'on en croit les déclarations de certains caciques du parti.

Selon Le Soir, M. De Wever, dans son rapport écrit, indique encore que les éléments qu'il a en sa possession lui permettent d'envisager de passer à l'étape suivante: trouver des partenaires.

Nos partenaires