Le PS s'offre un nouveau référentiel de gauche adapté aux enjeux du XXIe siècle

24/11/17 à 17:02 - Mise à jour à 26/11/17 à 06:42

Source: Belga

(Belga) Le parti socialiste est réuni dimanche, au Palais des Congrès à Liège, pour un important congrès idéologique, fruit de deux années de réflexion, censé valider une bonne centaine de propositions et accoucher d'un manifeste réactualisé, plus de 120 ans après la Charte de Quaregnon. Il y a quarante ans qu'un pareil rendez-vous ne s'est plus produit pour les socialistes qui viennent également d'entériner un nouveau cadre de gouvernance prônant le décumul.

Cette évolution intervient après une période difficile pour le parti socialiste, renvoyé dans l'opposition fédérale en 2014, rattrapé par une nouvelle série d'affaires au premier semestre 2017, puis, peu avant l'été, prié de rejoindre l'opposition en Wallonie cette fois. Dimanche, le PS se remet en ordre de marche idéologique. Deux ans de chantier des idées ont conduit à l'adoption de 127 propositions enrichies d'une série d'autres lors des débats qui se sont tenus dans les différentes fédérations. Dans sa note de synthèse rédigée en préambule des débats avec les militants, le président du parti Elio Di Rupo promettait un "nouvel horizon" pour un projet socialiste restant "résolument ancré à gauche". Le PS s'engage ainsi en faveur de la semaine de quatre jours, avec maintien du salaire et embauche compensatoire, moyennant une augmentation du salaire minimum. Le parti socialiste prône la globalisation des revenus, intégrant une taxation proportionnelle du capital. Il défend la mise en place d'un bonus social généralisé complétant les revenus de telle sorte qu'ils dépassent le seuil de pauvreté. Les socialistes prônent également un droit d'initiative citoyenne autorisant le dépôt de mesures législatives à l'adresse des parlements. Un chapitre est consacré à l'écosocialisme. Enfin, la laïcité recueille toute l'attention de ce nouveau référentiel. Au terme d'un débat, le manifeste du parti socialiste maintient lui le concept de la lutte des classes comme base des rapports qui animent la société. Ce congrès idéologique ne sera pas encore programmatique. D'autres échéances seront prévues dans les prochains moins en vue notamment du scrutin législatif de juin 2019. (Belga)

Nos partenaires