Le PS recule mais reste en tête des intentions de vote en Wallonie et à Bruxelles

11/12/15 à 20:09 - Mise à jour à 21:05

Source: Belga

Le PS reste le premier parti en Wallonie en terme d'intentions de vote, même s'il recule de 4,8 points par rapport aux élections fédérales et régionales de mai 2014, devant le MR et le cdH, alors que le PTB dépasse les 10%, devançant Ecolo et se hissant à la 4ème position, indique un sondage diffusé vendredi soir par la RTBF et La Libre Belgique.

Le PS recule mais reste en tête des intentions de vote en Wallonie et à Bruxelles

© Reuters

En Wallonie

Le PS, s'il reste toujours le premier parti en Wallonie, a reculé en terme d'intentions de vote, poursuivant sa descente par rapport au dernier sondage similaire, qui remonte à septembre. Des 32% sortis des urnes en mai 2014, il n'en conserve que 27,2, soit une chute de 4,8 points.

Le MR, deuxième au podium, perd un peu également (-1,1) et obtient 24,7%, soit à peu de choses près son score du dernier baromètre réalisé par Dedicated.

Le troisième parti de Wallonie reste le cdH, avec 13,5%.

C'est un statu quo absolu par rapport au dernier baromètre et une baisse d'un demi-point par rapport au dernier scrutin. Selon ce sondage, le résultat "le plus spectaculaire" est celui enregistré par le PTB. Il dépasse 10,3%, ce qui représente un bond de 4,8 points. En mai 2014, le PTB n'était qu'à 5,5%.

En Wallonie, Ecolo se retrouve en 5ème position, derrière l'extrême gauche. Il atteint 9,5%, en hausse, comme Groen en Flandre, mais ici, de 1,3 points.

Quant au Parti populaire (PP), il franchit la barre des 5% en Wallonie, atteignant 5,4% (+0,9).

DéFI (ex-FDF), gagne 0,8 points pour rester au score fort modeste de 3,2%.

Le parti La Droite atteint 2,8%.

A Bruxelles

Selon ce sondage, le PS y repasse - de justesse - en tête, devant le MR, alors qu'il était deuxième au baromètre précédent. Mais, comme en Wallonie, le Parti socialiste est en baisse (-3,8) par rapport à mai 2014, atteignant 21,8% des intentions de vote. Deuxième parti, le MR n'est qu'à 0,8% du parti dominant. Il atteint 21% (-0,9). Défi (ex-FDF) reste 3e avec un score identique à celui de mai 2014 (10,8%) mais à égalité avec Ecolo. Avec 10,8% également, les Verts bruxellois sont stables par rapport à leur score électoral (+0,3). Le CDH est 5ème, en très légère baisse (-0,8) par rapport au résultat des dernières élections. Il se situe à 8,6%. A Bruxelles, tout comme en Wallonie, le PTB est en forte hausse (+3,7) et double presque son score de 2014 pour atteindre 7,7%. La N-VA ne progresse que de 0,7% et reste modeste, avec 3,3% des intentions de vote. Un peu plus que le Parti populaire (3%) et l'Open Vld (2,7%), qui enregistre le même score que le Vlaams Belang bruxellois. Le SP.A suit avec 2,7%.

En Flandre

En Flandre, le même sondage indique que la N-VA recueille 29,2% des intentions de vote, soit une baisse de 3,2 points par rapport aux dernières élections fédérales. C'est néanmoins une remontée de 1,7% par rapport au baromètre de septembre. Le Vlaams Belang repasse quant à lui pour la première fois depuis bien longtemps la barre des 10%, à 11,9%, soit une remontée de 6,1 points en regard des élections de 2014. Deuxième parti, derrière la N-VA, le CD&V recule à 15% (-3,6). Le sp.a est troisième avec 14,1%, soit un score similaire à celui des dernières élections. L'Open Vld est 4ème, mais en chute de 2,9 points (à 12,6%), ainsi qu'en baisse par rapport au dernière baromètre.

Ce sondage a été réalisé par Dedicated sur internet auprès de 2.811 électeurs belges, du jeudi 3 au lundi 7 décembre, soit après le passage de la région de Bruxelles-Capitale en niveau 4 de menace terroriste, mais aussi après le retour au niveau 3. La marge d'erreur maximale est de ± 3,2% sur les échantillons de Wallonie, de Bruxelles et de Flandre et de ± 1,8% sur l'échantillon total.

Nos partenaires