Le PS prêt à un geste supplémentaire sur l'autonomie fiscale

26/11/10 à 16:38 - Mise à jour à 16:38

Source: Le Vif

Le parti socialiste s'est dit prêt, vendredi, à "examiner de manière constructive un accroissement de l'autonomie fiscale des Régions selon des modalités qui permettent de garantir la stabilité du pays et de chacune de ses composantes".

Le PS prêt à un geste supplémentaire sur l'autonomie fiscale

© Belga

Après avoir finalisé sa proposition devant permettre de relancer les négociations sur une réforme de l'Etat et de la loi de financement, Johan Vande Lanotte s'est entretenu jeudi avec les représentants des partis francophones et vendredi avec ceux des partis néerlandophones.

Dans un communiqué, le PS s'est dit prêt vendredi "à faire un geste supplémentaire pour garantir la stabilité du pays".

Partant du constat que "plusieurs pays européens rencontrent des difficultés financières", le PS est d'avis que, même si "la Belgique n'a aucune raison objective d'être assimilée à ces pays", "il ne faudrait pas que la persistance des incertitudes politiques fragilise notre pays".

Affichant sa volonté de "continuer à assumer pleinement ses responsabilités", tout en restant "vigilant" et déterminé à ne pas accepter "tout et n'importe quoi", le parti socialiste se dit "prêt à examiner de manière constructive un accroissement de l'autonomie fiscale des Régions selon des modalités qui permettent de garantir la stabilité du pays et de chacune de ses composantes".

Le communiqué appelle à "continuer à négocier sans relâche un accord équilibré".

A cet égard, il considère la note du conciliateur royal Johan Vande Lanotte comme "une base amendable" dont "il faudra améliorer les propositions". Il faudra aussi "calculer les conséquences du modèle de financement qui pourrait être définitivement retenu".

Concernant l'autonomie fiscale, Johan Vande Lanotte a proposé le mécanisme du split rate, deux taux par tranche fiscale, l'un fédéral, l'autre régional, un modèle qui a priori n'a pas les faveurs du PS et du cdH.

Le Vif.be, avec Belga

Nos partenaires