"Le PS est en train d'instrumentaliser les mouvements sociaux"

28/05/16 à 07:50 - Mise à jour à 07:50

Source: Belga

Le Parti socialiste instrumentalise les mouvements sociaux à des fins politiques, dénonce Didier Reynders (MR), ministre des Affaires étrangères, dans L'Echo samedi. "On nage en plein surréalisme", constate-t-il face aux grèves à répétition dans le paysage belge.

"Le PS est en train d'instrumentaliser les mouvements sociaux"

Didier Reynders © BELGA

Didier Ryenders s'étonne d'avoir entendu vendredi Jean-Pascal Labille (PS), ancien ministre des Entreprises publiques, annoncer "des problèmes sociaux à venir chez bpost alors que pas le moindre syndicaliste n'avait encore dit un mot en ce sens", et Elio Di Rupo, président du PS, essayer "de dire que la FGTB n'est pas socialiste, après avoir été manifester mardi". "On a eu la démonstration par A + B que le Parti socialiste est en train d'instrumentaliser les mouvements sociaux à des fins politiques."

Il note en outre que "les socialistes ont un discours quand ils sont dans l'opposition, un discours qu'ils essayent de vendre dans la rue, et un autre quand ils sont au pouvoir". Enfin, il observe un "décrochage de la Wallonie par rapport à la Flandre" mais invite à plus d'objectivité: "A Bruxelles, l'agitation sociale n'a pas le même impact. Et en Wallonie même, l'axe Brabant wallon, Namur, Luxembourg fonctionne correctement lui aussi. C'est donc essentiellement dans les anciens bastions industriels liégeois et hennuyer que ce mouvement social a un peu de succès."

En savoir plus sur:

Nos partenaires