Le PS avance ses premières consultations régionales

28/05/14 à 18:43 - Mise à jour à 18:43

Source: Le Vif

Le Parti socialiste a avancé de lundi prochain à ce vendredi ses premières consultations des partis politiques pour les entités fédérées, et indiqué que les deux présidents du parti, Elio Di Rupo (en titre) et Paul Magnette (faisant fonction), mèneraient en tandem celles touchant la Région wallonne et la Fédération Wallonie-Bruxelles, a-t-il annoncé mercredi dans un communiqué.

Le PS avance ses premières consultations régionales

© Image Globe

Le PS, qui a placé ces consultations pour la Région bruxelloise sous l'égide de la présidente de sa fédération bruxelloise Laurette Onkelinx, dit souhaiter un projet ambitieux et cohérent "pour l'ensemble des Wallons et des Bruxellois".

MM Di Rupo et Magnette tiendront leurs consultations pour la Wallonie et la Fédération au parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles, à l'Hôtel de Ligne à Bruxelles. Ils recevront en premier le MR et le cdH, les deux partenaires de la coalition fédérale sortante, vendredi à 10 heures pour le MR et à 14h30 pour le cdH.

Laurette Onkelinx mènera quant à elle les négociations au niveau bruxellois au BIP (Bruxelles Info Place, rue Royale à Bruxelles). Elle verra vendredi le MR et le FDF, le premier à 14h30, le second à 16h30.

Le duo Di Rupo-Magnette recevra ensuite lundi Ecolo puis le FDF à 14h et 16h, et enfin le PTB et le PP mardi à 14h et 16h.

Mme Onkelinx, quant à elle, recevra lundi le cdH à 14h30, Ecolo à 16h30 et le PTB à 18h30. Elle rencontrera aussi Guy Vanhengel (Open Vld), qui a entamé des consultations avec les partis néerlandophones.

L'avancement de l'agenda initialement annoncé par le PS ne doit pas être considéré comme une urgence soudaine à consulter, a-t-on indiqué au PS. "La préparation des travaux était prête, nos contacts aussi, pourquoi dès lors attendre lundi?". Quant au tandem Di Rupo-Magnette, "il a bien fonctionné jusqu'ici, alors on continue". Enfin, l'ordre des consultations wallonnes et francophones d'un côté, bruxelloises de l'autre, correspond au poids électoral de chaque parti au parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles pour les premières, au parlement bruxellois pour les secondes.

Nos partenaires